"Liens et vision de la francophonie libanaise"
Le Site-web libanais francophone du mois: 04/2021
 Accueil Actualité-Médias | Culture-EducationTourisme-Voyages | Evènements & Francophonie | Archives 2001-16
  LibanVision, le regard de la Francophonie Libanaise.
Le Liban est un pays francophone bien particulier.
Au Liban, le Français est plus une langue seconde qu'une langue étrangère et s'utilise en priorité comme une langue de culture. Les libanais sont souvent trilingues et adaptent ainsi leur pratique de la langue en fonction des circonstances.
Sur le web, la francophonie apparait en retrait tout en montrant néanmoins une belle diversité que LibanVision a pour objectif de structurer pour vous en faciliter l'accès et l'usage.
LibanVision est à la fois un portail et un observatoire des acteurs de la francophonie libanaise au Liban,en France et dans le monde avec le but de contribuer à sa vitalité et sa pérénnité
.

Nous contacter?
Qui Sommes Nous?

LibanVision.com


Votre Portail et lien privilégié avec le Liban francophone et 1er observatoire en ligne de la francophonie libanaise au Liban et dans le monde.
Email - courriel en français:
contact@libanvision.com

Actu Culturelle au Liban

Les Infos en Français


MeteoMedia


Front Populaire
est né

France & Liban:
tant de valeurs
en partage!


Saviez-vous que...
André Bercoff est libanais


Au Liban comme en France, partout, on peut écouter Sud Radio

Autobiographie parue en 2007 chez Gallimard


Nouvelle plateforme Infos

Vainqueur du concours
"Femme Entrepreneure"


Nuit des musées au Liban




Voir le Tour du monde de la Francophonie à Beyrouth



Ecoutez Nostalgie en live


RADIO LIBAN 96.2


RADIO ORIENT

Liban & France

RADIO NOSTALGIE

Liban - 88.1 FM


Voir Code24 Magazine





Infos & Services


Nouveau
Lexique Français-Libanais phonétique



Dico Français-Libanais


Nouvelle édition 2018






Immobilier au Liban



Informations thématiques
 
2ème édition du Festival du Film Libanais de France
Du 30 septembre au 3 octobre 2021, le cinéma Le Lincoln, à Paris,
est le théâtre de la deuxième édition du Festival du Film Libanais de France. Un festival placé, cette année, sous le signe de la révolution libanaise de l'automne 2019, avec avants-premières de films et compétition de courts-métrages.
> le site officiel du festival

Rentrée Littéraire 2021
Parution le 2 Septembre, chez Plon, du nouveau livre d'Alexandre Najjar, dans la lignée du "Roman de Beyrouth"

Confinée dans un hôtel à Saint-Malo, Amira Mitri, ancienne combattante devenue reporter au quotidien libanais An-Nahar, rescapée de l'explosion du port de Beyrouth, rassemble ses souvenirs, depuis son retour au Liban en l'an 2000, à l'orée d'un nouveau siècle, jusqu'à la tragédie du 4 août 2020.

L'histoire d'un rêve libanais au moment du passage du nouveau millénaire jusqu'au désastre de l'été 2020...

"Je n'ai pas fui, je me suis sauvée."




La place et l'usage de la langue arabe en France:
« Il y a en France une confusion faite entre l’arabe et l’islam »
Dans son livre L’Arabe pour tous, Nabil Wakim, journaliste au Monde, questionne le rapport des Français à la langue arabe et s’interroge sur le tabou qu’elle représente. Une contribution éclairante à l'heure ou le débat sur l'identité est très présent.

La France débloque 500.000 euros pour venir au secours du musée Sursock de Beyrouth

Cette aide financière sera consacrée à la restauration d'une partie des vitraux de la façade, pulvérisés par l'explosion du port de la capitale libanaise, ainsi qu'à la réhabilitation du premier étage de l'établissement. Par ailleurs, 57 œuvres d'art de la collection furent endommagées et attendent encore d'être restaurées.

Peut-on espèrer "qu'en coulisses" Madame l'Ambassadeur Grillo a pu exprimer qu'en contrepartie, l'administration du musée saura par reconnaissance "restaurer" la place de la langue francçaise qu'elle a ostensiblement négligée depuis une bonne dizaine d'années?

Invitation de 100 artistes libanais en résidence en France
Appel à candidatures du 14 Mars au 30 Avril 2021
L’association des Centres culturels de rencontre et l’Institut français du Liban se sont associés pour inviter 100 artistes libanais en résidence en France, au travers d’un programme d’urgence
“NAFAS”, co-financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture.> + d'infos

Le Grand prix de la Francophonie de l'Académie Française décerné à Alexandre Najjar

L’Académie française vient de décerner son Grand Prix de la francophonie 2020 à l’écrivain et avocat libanais d’expression française. Une reconnaissance qu’avaient reçue Georges Schéhadé en 1986 et Salah Stétié en 1995. Comme l'ont été ses prestigieux prédécesseurs, il est le directeur de publication de "L'Orient-Littéraire", le supplément culturel et litteraire du quotidien l'OLJ.

Portrait
Né en 1967 au Liban, Alexandre Najjar est avocat de profession, mais aussi écrivain, dramaturge et journaliste, responsable de L’Orient Littéraire, supplément culturel mensuel de L’Orient-Le Jour.

Il est l’auteur d’une trentaine de romans, récits, poèmes et biographies, dont Khalil Gibran (2002), L’École de la guerre (1999), Le Silence du ténor (2006), Berlin 36 (2010), Le Roman de Beyrouth (2005), Le Censeur de Baudelaire (2010, préface de Philippe Séguin), Kadicha (2011) et Harry et Franz (2018). Najjar publie aussi un Dictionnaire amoureux du Liban chez Plon. L’Amour ne se commande pas, récit autour de Samuel Beckett, L’Orient des livres, 2020, La Couronne du diable, roman, Plon, 2020. Ses œuvres sont traduites dans une douzaine de langues.

Avant le Grand Prix de la francophonie de l’Académie française, Alexandre Najjar a maintes fois été récompensé en France comme au Liban.
Une médaille aux Jeux de la francophonie de Madagascar, section littérature, et plusieurs prix littéraires (le prix Gibran, le prix Ignace Maroun, le prix Hanna Wakim du roman arabe, le prix Saïd Akl...), ainsi que le prix France-Liban, le prix littéraire de l’Asie, le prix du Palais littéraire, le prix Méditerranée 2009 pour Phénicia ; le prix Hervé Deluen décerné par l’Académie française pour son action en faveur de la francophonie et, plus récemment, la médaille d’or de la Renaissance française en 2020. L’ambassade des Pays-Bas lui a décerné le prix Amsterdam pour son action culturelle, l’Espagne l’a nommé commandeur dans l’ordre du Mérite civil espagnol, le Liban l’a nommé officier dans l’ordre du Cèdre, et la France l’a fait chevalier puis officier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

Il a créé le prix Phénix de littérature qui récompense un écrivain libanais francophone ou un écrivain français ayant écrit sur le Liban.

Parmi les lauréats du Grand Prix de la francophonie de l’Académie française, Albert Cossery, le président Abdou Diouf, Albert Memmi, Hubert Reeves, Jean Starobinski, Bouallem Sansal ou Abdellatif Laabi.

À signaler également que la médaille de vermeil du Grand Prix de la francophonie avait été décernée à l’ancien ministre de la Culture Ghassan Salamé (2003) et au médecin François Boustani (2017).

Son prochain roman paraîtra chez Plon en août prochain.
En février, il publiera L'amour ne se commande pas (L'Orient des Livres), récit de la vie sentimentale de Samuel Beckett.




Conférence de Presse du 7 décembre
L'Agence Universitaire de la Francophonie se mobilise pour le Liban dans le cadre d'un plan d'aide
Un million d'Euros pour les universités
Le recteur de l'AUF, Slim Khaldous est venu à Beyrouth pour réaffimer avec conviction qu’il est indispensable de conserver le potentiel universitaire et scientifique du pays, essentiel pour l’avenir du Liban, de sa jeunesse, et de sa capacité à produire les compétences et les qualifications socioprofessionnelles nécessaires au relèvement du pays. >> Lire...

La libanaise Némésis Srour lauréate du Prix de la thèse francophone soutenu par la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient.
Titulaire d’un master de philosophie et d’une licence d’histoire du cinéma à la Sorbonne, ainsi que d’un master en études asiatiques à l’EHESS, cette Libanaise installée à Paris est passionnée par le cinéma indien. Sa thèse de doctorat en anthropologie sociale et ethnologie s'intitule Bollywood Film Traffic - Circulations des films hindis au Moyen-Orient (1954-2014), et porte sur les réseaux de circulation de ces films à Beyrouth, au Caire et à Dubaï.

Le stand-up au Liban, thérapie par le rire après une année infernale
De jeunes humoristes libanais s’attaquent par la dérision et l’ironie aux crises multiples que traverse leur pays:
un dealer qui veut émigrer au Canada, les aléas de la drague à l'ère du coronavirus. Au Liban en crise, le stand-up brise les tabous et offre un rire thérapeutique après une année cauchemardesque.
>> Lire...

Coup d'envoi à Beyrouth du projet
"La fabrique du plurilinguisme"

Les 14 et 15 décembre s’est tenu en ligne le séminaire de lancement de « Fab ‘Lib », la fabrique du plurilinguisme au Liban.
Un projet conçu conjointement par l’Institut français du Liban (IFL) et Smart ESA, l’incubateur de l’ESA Business School...

>> Lire...

Le Courrier du Cèdre
Un site francophone qui traite de l’actualité, l’Histoire, la culture, l’environnement…un site qui vibre au rythme du Liban. >> Découvrir...

La France se mobilise pour les étudiants libanais.
16 novembre 2020- Dans le prolongement du soutien apporté au réseau d’enseignement primaire et secondaire français et francophone du Liban, le Président Macron avait annoncé, lors de son déplacement à Beyrouth le 1er septembre 2020, la création d’un dispositif d’aide à l’installation et aux études des étudiants libanais nouvellement arrivés en France.
Afin de soutenir ces étudiants et contribuer au rapprochement des jeunesses française et libanaise, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a mis en place le
programme Ma’akum (« Avec vous ») d’un montant
de 3 millions d’euros.
>> Lire le communiqué officiel...

Prime d’installation, exonération des frais d’inscription...
Ce programme, pour un montant à hauteur de 3 millions d’euros, va soutenir environ 3 000 étudiants primoarrivants en France.
Près de 6 600 étudiants libanais (sans double nationalité) poursuivent leurs études universitaires en France en cette année 2020-2021, selon les chiffres de l’ambassade. « Parmi eux, 45 % en master, 35 % en doctorat, 20 % en licence. Parmi eux, 3 000 primoarrivants – inscrits pour la première fois dans un établissement français d’enseignement supérieur, université publique ou grande école privée, quel que soit le niveau d’étude – ont obtenu leur visa étudiant ces derniers mois en vue de la rentrée universitaire.
La première mesure consiste à accorder à l’ensemble de ces 3 000 étudiants libanais une allocation forfaitaire d’installation de 500 euros.

Liban, un pays dans la tourmente
Comment le Liban, la "Suisse de l’Orient", a-t-il sombré dans le chaos ? Commentée par ses acteurs et des observateurs, une plongée éclairante dans l’histoire tumultueuse du Liban, pour remonter aux sources du désastre actuel.
Le 17 Novembre sur Arte Tv



La France a signé une première aide d'urgence promise de 5 millions d'euros pour les familles d'élèves inscrits dans les écoles homologuées.
4 Novembre 2020- A l'occasion d'une rencontre avec les chefs d'établissements, la nouvelle ambassadrice de France au Liban,
Anne Grillo a déclaré:

"On ne peut pas penser l’avenir d’un pays, sa stabilité, sa prospérité et sa souveraineté sans penser l’éducation et la formation de sa jeunesse. C’est parce que la France est convaincue de cela qu’elle investit massivement dans sa coopération éducative au Liban et qu’elle continuera".



Pour l'amour de Beyrouth
ouvrage collectif, parution novembre
Le 4 Août 2020, le cœur de Beyrouth a explosé. Et nos cœurs avec.
Tous les Libanais ont été choqués. Certains ont perdu des proches, d’autres, nombreux, leur maison, mais pas leur courage.
Trente-cinq personnalités – artistes et écrivains libanais et français – ont accepté de raconter leur Beyrouth et le lien intime qu'elles entretiennent avec cette ville, qui ne laisse pas indifférent lorsqu’on a la chance de la connaître. En un mot, l’âme de Beyrouth, capitale aux multiples facettes.
Aujourd'hui, Beyrouth a besoin de nous, besoin de vous.
Pour que Beyrouth, tel le phénix, renaisse une nouvelle fois de ses cendres.
Deux euros par ouvrage sont reversés à l’association OffreJoie, qui travaille à la reconstruction de la ville et panse les traumatismes de ses habitants.

ResiliArt Liban : Défendre la diversité culturelle par la créativité
Dans le cadre de l'action de l'UNESCO LiBeirut, « ResiliArt Liban : Défendre la diversité culturelle par la créativité » a réuni le 10 Septembre 2020 d'éminents artistes libanais du Liban et de la diaspora afin d’aborder la situation actuelle à Beyrouth, échanger des idées, créer des consensus et plaider pour un soutien et un changement durable.

Nouveau numéro Hors Série d'Historia Magazine sur le Liban:
son ULTIME DEFI
après 2000 ans d'histoire

Parution le 9 Octobre 2020

Beyrouth est grecque, romaine, arabo-musulmane, à nouveau chrétienne, turque, européenne, arabe, et enfin une fusion de ces âges en une seule ville. Jamais et nulle part, tant de civilisations ne nous ont regardés dans une aire aussi succincte. Cet enchevêtrement de cultures, seule la connaissance des siècles enfilés comme des perles nous le déchiffre. Voici ce collier.

Dans ce numéro, suite au drame du 4 Aout un article de Christian Chesnot: "Apocalypse Beyrouth"

Vendredi 2 Octobre 2020 à 17h
Palais des Congrès de Perpignan

Le Liban est le pays à l'honneur des rencontres littéraires du Centre Méditerranéen de Littérature de Perpignan les 2 et 3 Octobre 2020

En présence d'auteurs libanais:
"Tables rondes, la tragédie de Beyrouth,
le Liban en livres."

>> En savoir plus...

Femme Francophone Entrepreneure 2020
Trois lauréates et beaucoup d’innovation pour contribuer à la résilience des libanaises!
Les lauréates, Sandra Berro, Gaëlle Fayad et Lina Al Khoury ont remporté, le 30 Septembre au Berytech, la finale du concours 2020 du concours FFE qui s'est déroulée cette année dans un format restreint pour cause de contexte sanitaire mais aussi politique et social.

> Les détails grâce à l'AUF Moyen-Orient


1er Septembre 1920-2020: centenaire de la déclaration du Grand Liban:
retour un siècle en arrière...
1er Septembre 1920-2020
Centenaire de la proclamation du Grand Liban par le Général Gouraud
C'est dans un contexte aussi particulier qu'inattendu que se célèbre le centenaire de la naissance officielle du Grand Liban en présence notamment du président de la république française, Emmanuel Macron.
> Retrouvez ici le texte intégral du discours de cette proclamation

L'Orient Littéraire numéro spécial Beyrouth est paru
Hommage à une ville blessée: lecture en accès libre ci-dessous

Dans ce nouveau numéro "L'Orient littéraire", des écrivains libanais et étrangers prennent la parole pour parler de Beyrouth et évoquer la tragédie que nous venons de vivre : JMG Le Clézio, prix Nobel de littérature ; trois membres de l'Académie française : Daniel Rondeau, Marc Lambron et Dany Laferrière ; un membre de l'Académie Goncourt : Tahar Ben Jelloun, et deux lauréats du prix Goncourt : Laurent Gaudé et Mathias Enard, ainsi que Wajdi Moawad, Farouk Mardam-Bey, Issa Makhlouf, Vénus Khoury-Ghata, Abdellatif Laabi, Ritta Baddoura, Fifi Abou Dib, Nada Chaoul, Carmen Boustani, et bien d'autres plumes...
Un numéro unique à ne pas rater et à conserver... pour ne pas oublier !


Découvrez la Fondation
Boghossian à Bruxelles
et son action ciblée
>> pour le Liban...
La Fondation Boghossian se mobilise en Belgique pour venir en aide au Liban
Jean Boghossian, fondateur et président de la Fondation Boghossian, est artiste contemporain. La Fondation Boghossian s’est fixé comme objectif la formation et l’éducation. Son siège à la Villa Empain, restauré en 2010, est un centre d’art et de dialogues entre les cultures d’Orient et d’Occident. La Fondation soutient de multiples actions humanitaires dont, actuellement, la reconstruction de Beyrouth. Pour lui, après l’explosion dévastatrice de Beyrouth, le pays doit renaître de ses cendres.
Et cela passera par sa jeunesse.
>> Lire...

Le président Macron est allé siroter un café chez Fayrouz
ou quand la culture véhicule des messages hautement symboliques
A peine arrivé au Liban le 31 Août en soirée, le premier rendez-vous de son agenda était une rencontre avec la diva libanaise, ciment de l'unité nationale dont le pays a tant besoin...
"J'ai pris un engagement auprès d'elle, comme je prends l'engagement auprès de vous ce soir, de tout faire pour que les réformes soient mises en oeuvre et que le Liban aille mieux"

Urgence : l'Unesco alerte sur le risque d'effondrement
de 60 bâtiments historiques à Beyrouth
Pourquoi la France joue un rôle si important au Liban? >> Lire...

Une chanson pour Beyrouth
Pour rendre hommage à la ville détruite et meurtrie, le chanteur algérien Khaled a dévoilé le 18 Août une nouvelle chanson.
Intitulée « Elle s'appelle Beyrouth », le titre a été écrit en quatre jours avec le musicien libanais Rodge
.

Témoignage: brillant étudiant, il a dû quitter le Liban pour son avenir
En Juillet 2020, peu avant les explosions, Henri Fakhouri a quitté sa terre natale pour intégrer Polytech, une grande école d'ingénieurs à Nantes...
Il répète : « J’ai le privilège. » À 22 ans, il a réussi à quitter sa terre natale. Sur le sol français, il témoigne du quotidien difficile des Libanais, pris à la gorge par la crise économique.
>> Retrouvez son témoignage dans les Médias de l'Ouest de la France

Le Roman de Beyrouth d'Alexandre Najjar,
nouvelle édition (1ère édition 10/2012)
"On ne me prendra pas Beyrouth".
Ainsi commence ce roman, portrait de Beyrouth et histoire d'une famille libanaise sur trois générations.
Ce livre mêle à merveille la fiction et la réalité, les anecdotes et les hauts faits, le sort des petites gens et le destin des grands personnages,

Une introduction et surtout une relecture qui prennent tout leur sens en cet été 2020 ou la ville a été meurtrie!

Disponible aux Editions La table Ronde
dans la collection La petite Vermillon

L'Agenda Culturel de Beyrouth & du Liban est ici


Rendez-vous à Paris du 7 au 11 Octobre 2020
Le FFLF - Festival du Film Libanais de France- a pour but de mettre en avant le cinéma libanais actuel, émergent & indépendant ainsi que de promouvoir le cinéma libanais en France.

La première édition se tiendra au cinéma Le Lincoln, Paris 8e.
Le festival accueille une compétition de courts-métrages fictions et documentaires et de longs-métrages documentaires.
Suivez la préparation du festival sur Facebook et les réseaux sociaux

Les écoles du Liban à bout de souffle
Quelque 128 établissements à Beyrouth et dans la région du Mont Liban ont subi des dommages importants ou légers après la double explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et les quartiers avoisinants. Un défi supplémentaire pour un secteur déjà en crise.
>> Lire la suite...

1965 : le Liban, pays francophone et ouvert sur le monde
Beyrouth est dévastée après le terrible accident survenu le 4 août, une catastrophe dégradant encore un peu plus la situation d'un pays enfoncé dans la crise depuis des années. En 1965, au contraire, l'heure était au dynamisme économique et à l'optimisme dans un pays fier de sa francophonie et de son multiculturalisme. >> Lire la suite...

Vu du Canada, au Liban, un climat « puant » de répression
Le Liban est réputé pour être une oasis de liberté dans le monde arabe, mais, alors que le pays vit une grave crise économique et sociale, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer un climat d’intimidation et de « répression croissante ».



Manal Abdel Samad, ministre de l'information: "Personne ne peut fermer le service francophone de Radio-Liban".
10 Juillet 2020- Grâce à l’intervention de la ministre de l’Information, son collègue des Finances a débloqué les crédits retirés il y a dix jours à la production des programmes sur 96.2. On ne peut que saluer son courage pour gérer, en concertation avec l'Ambassade de France, une crise autant inacceptable que dangereuse qui illustre la gestion catastrophique de la situation actuelle du Liban.
Cet incident visant à faire taire le dernier bastion audiovisuel libanais francophone démontre, si besoin est, que des forces veulent nuire à la francophonie libanaise.
Radio Liban 96.2 fera bientôt peau neuve:
un nouveau site Internet et une application podcast (version mobile gratuite), entièrement modernisés, pour faciliter l’écoute de la radio, ECOUTEZ désormais l'émission LIBRE COURS diffusée chaque matin
du Lundi au Vendredi de 10h à 11h. Abonnez-vous sur Youtube!


Le nouveau numéro du magazine Arz Lebnaaan - Cédre du Liban vient de paraitre

Nouveautés de la littérature libanaise francophone pour l'été 2020
Pauline Mouhanna Karroum
"Elle habitait à Sandwich"
Karim Tabet
"De rivage en rivage"

Thérèse, Franco-Libanaise vivant dans le Midwest, a claqué la porte sans se retourner. À 37 ans, elle se questionne sur les raisons de son émigration et se demande si elle a fait les bons choix.
Un premier roman centré sur l'émigration...

De rivage en rivage est une saga qui raconte l’apogée et le déclin d’une famille grecque établie à Smyrne puis au Caire, entre 1822 et 1939.
L'auteur nomade, né au Liban, passionné d'histoire et de moto, vit entre Beyrouth et Montréal...

Tarek Bou Omar et Gaëlle Ghanem, futurs talents d'écriture mis à l'honneur
Ces deux étudiants libanais figurent en Juillet 2020 parmi les trente finalistes de la seconde édition du concours de création littéraire francophone organisée par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et Radio France internationale (RFI). Ce concours récompense l'art d'écrire une histoire courte.

Remise de la médaille du CNRS-Liban à Hervé Sabourin de l'AUF au Moyen-Orient
Le Conseil national de la recherche scientifique du Liban a rendu hommage le 6 Juillet 2020 à l’engagement indéfectible du directeur régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie au Moyen-Orient, Mr Hervé Sabourin au service de la francophonie universitaire et de la recherche, en lui remettant la médaille du CNRS-Liban lors d’une cérémonie officielle à l'Institut Français au Liban.
Une distinction méritée!

L'enseignement catholique et du français, victimes colatérales de la crise sociale et monétaire au Liban?
Un appel du 18 Juin pour les écoles libanaises
Depuis 2017 et une loi relative à la revalorisation des salaires des professeurs, la crise de l'enseignement n'a cessé de s'exacerber. L'enseignement catholique mais aussi le réseau des établissements homologués par la France ont été parmi les plus exposés aux conséquences de cette loi. En effet, le degré d'exigence de qualité de l'enseignement et donc de niveau des enseignants engendre des coûts qui se répercutent sur les frais de scolarité. On se souvient du conflit durable qui toucha le Grand Lycée Franco-Libanais puis plus récemment le Lycée Verdun.

Aujourd'hui, l'appauvrissement de la classe moyenne qui touche désormais une partie de la classe aisée qui met prioritairement ses enfants dans ce type d'établissement est encore renforcée par la crise monétaire et la dévaluation de fait de la livre libanaise alors que les frais d'écolage sont le plus souvent dollarisés.
La rentrée 2020-2021 s'annonce très difficile et certaines écoles menacent désormais de devoir mettre la clé sous la porte. Cela pourrait toucher près de 80% des établissements catholiques dont le rôle dans l'enseignement du français est primordial au Liban. Alors que la part des élèves scolarisés dans les sections francophones peine désormais à dépasser les 50% (contre deux-tiers il y a une quinzaine d'années), il parait vital, à la veille de l'été 2020, de lancer un cri d'alarme pour que des solutions soient rapidement trouvées afin de ne pas compromettre une rentrée qui pourrait marquer l'amorce d'un irréversible déclin du niveau scolaire et particulièrement de ce ferment pour la francophonie libanaise.

La situation est devenue suffisamment grave pour que la presse française,
via le quotidien La Croix, s'en fasse l'écho à la mi-Juin à travers un article dont le titre est plus qu'explicite:"
Péril sur l'enseignement catholique au Liban".
Au pays du cèdre, près de 550.000 élèves sont scolarisés en français dont environ 70% dans le privé. Avec la crise économique durable, de plus en plus de parents ont déjà été contraints de se tourner vers les établissements publics (cf article RFI d'Octobre 2019). A ce rythme, c'est donc toute la structure de l'enseignement primaire et secondaire qui risque d'être chamboulée et lorsqu'on est conscient de l'état des finances publiques du Liban, on ne peut qu'être très inquiet sur l'avenir et la qualité de l'enseignement du français. Certes, on peut toujours s'appuyer sur l'Institut Français au Liban et la coopération de la France et d'autres pays francophones mais les aides ne pourront pas être illimitées ni éternelles au regard de l'accélération de la dégradation de la situation.La crise libanaise a des effets qui sont loin d'être secondaires en matière culturelle et du savoir avec des répercussions fondamentales sur l'avenir même du pays et de ses relations avec ses partenaires privilégiés.

Il parait donc plus qu'urgent d'éviter des changements structurels et irréversibles qui pourraient induire un danger certain pour ce Liban que nous connaissons depuis cent ans et avec qui notre communauté de destin doit restée intacte...


JM Druart LibanVision 17 Juin 2020
(rédigé et mis en ligne avant l'appel des parlementaires français ci-dessous).

18 juin 2020:
Liban: un appel parlementaire pour sauver les écoles et sauver le Liban

Au moment où le Liban s’enfonce dans une crise profonde (politique, économique, financière, sociale, confessionnelle…), plusieurs parlementaires membres du
Groupe d'Amitié France-Liban
ont adressé une lettre à Jean-Yves Le Drian afin que la France, l’Union Européenne et les bailleurs internationaux soutiennent les écoles du pays, les familles et les jeunes générations. Cette démarche n’enlève en rien la pression mise sur les autorités et les différentes « parties libanaises » afin qu’elles réforment le pays dans le cadre des négociations avec le FMI. L’heure est grave et il est urgent d’avancer au nom de la dignité des Libanaises et des Libanais!

> Lire le texte de cet appel


La page Facebook du GLFL
Crise sans précédent au Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth
En connexion avec notre appel ci-dessus, circule une rumeur insistante concernant un plan de licenciements et de fermeture de classes d'ici Septembre 2020.
On parle d'une hémorragie d'environ 500 élèves répartis sur 17 classes et 53 enseignants. Le GLFL est l'établissement libanais comportant le plus gros effectif parmi le réseau des 42 lycées et collèges homologués par le réseau AEFE de la Mission Laique Française.



Au Liban, une fête de la Musique, 20ème édition... au Balcon



Débat-Causerie le 18 Juin 2020 via Zoom
Le journalisme vous intéresse? Vous aimez l’innovation?
Pour ses 50 ans, l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) a eu envie de faire participer les jeunes au futur
de la francophonie.
C'est dans ce cadre que Labneh&Facts vous donne rendez-vous sur ZOOM (lien d'accès ici) ce jeudi 18 à 18h (heure de Beyrouth):
on y discutera de journalisme, d’innovation, de changement au Liban, et bien-sûr de francophonie. Un évènement coordonné par Valerie Zgheib, déléguée pour le Liban du projet de l'OIF, Francophonie de l'Avenir qui donne tout spécialement la parole aux jeunes de 15 à 35 ans à un moment clé pour la francophonie au Liban compte tenu du tournant et de la crise qui s'y dessinent.

Sept auteurs libanais pour transmettre une vision du Liban
ABI SAMRA Mohamed, ADNAN Etel, JABER Rabee,
KHOURY-GHATA Venus, MAKHLOUF Georgia, NAJJAR Alexandre
TRABOULSI Yasmina: un ouvrage collectif qui sent bon la francophonie.
Nouvelles du Liban
Le Liban, terre de lait et de miel des temps bibliques, carrefour de cultures et de civilisations, occupe une place à part entre Orient et Occident. Son histoire multimillénaire – des Phéniciens à l’Empire byzantin, des califats successifs à l’Empire ottoman et au Mandat –, sa géographie d’une grande diversité, point de rencontre de la Route de la soie et de la Méditerranée orientale, sa mosaïque de religions, tout cela ne pouvait que marquer durablement sa littérature, arabophone et francophone, écrite par les Libanais résidents comme ceux de la diaspora – plus de dix millions disséminés dans le monde. La réalité de cette terre aujourd’hui est celle d’un pays meurtri et déchiré et lorsque la réalité se fait menaçante ou tout simplement indicible, les Libanais savent recourir à la magie du verbe, avec force. Ce « Miniatures Liban »
en réedition chez Magellan Editions en est un témoignage supplémentaire.


Découvrez ici toute la sélection
Deux films libanais parmi la sélection officielle du festival de Cannes 2020
la 73 ème édition du festival de Cannes 2020 est une édition bien particulière sans paillettes ni Palme d’or.
Parmi la sélection de 56 films, deux films libanais bénéficieront donc du label "Festival de Cannes" et seront ainsi accompagnés dans leur sortie en salle et leur parcours dans certains autres festivals.
Il s'agit de "Passion simple" de Danielle Arbid, production "Les films Pelléas" dans la catégorie "Les nouveaux venus" et de "Broken Keys" de
Jimmy Keyrouz
, production "Ezekiel", dans la catégorie "Les premiers films".

«La culture au Liban c’est 5 % du PIB, soit plus d’un milliard USD de chiffre d’affaires»
Le secteur culturel libanais particulièrement sinistré

En cette période de crises économique et sanitaire, l’Institut français du Liban et le ministère de la Culture lancent un sondage en ligne visant à dresser un état des lieux de la situation économique des acteurs culturels au Liban.
Les précisions de Véronique Aulagnon, directrice de l’IFL:
"Ce sondage a pour but de « cerner les besoins des acteurs
du monde culturel et d’adapter les soutiens nécessaires".

Le Coronavirus au coeur du dernier Roman d'Alexandre Najjar
Alexandre Najjar publie ce 20 mai aux éditions Plon un roman passionnant. Intitulé
La Couronne du diable, le narrateur se téléporte dans huit pays pour nous raconter, dans un style à la fois limpide et percutant, la crise du coronavirus. Entretien avec l’auteur au moment de la sortie de son livre et en version numérique.
> Lire...

Alexandre Najjar : « L’obstination du témoignage »
Écrivain libanais francophone, directeur de l’Orient littéraire et avocat au barreau de Beyrouth, l’auteur des Exilés du Caucase (Grasset) et de Kadisha (Plon) a puisé dans l’actualité internationale et celle de son pays natal, le Liban, pour écrire ce saisissant roman sur la pandémie de Covid-19 qui en fait l’un des premiers du genre. Rencontré dans la capitale libanaise, Alexandre Najjar livre à L’Incorrect sa vision de cette crise sanitaire mondiale.
ALEXANDRE NAJJAR MEDAILLE D’OR DE LA RENAISSANCE FRANCAISE 2020 POUR L’ENSEMBLE DE SON OEUVRE >> Lire...

Fayrouz au coeur: Btétloj eddéné
"Que le monde soit enneigé, que la monde soit ensoleillé, Ô Liban,
je continuerai à t'aimer jusqu'à la fin des temps"

une création et une chorégraphie de la Compagnie Lamia Safieddine
à voir alors qu'une fausse rumeur avait annoncé sa disparition dès le 22 Mai 2020



Alors que le Liban fête les 20 ans
de la libération du Sud-Liban,
Il est bon de rappeler que le judaisme fait officiellement partie des 18 communautés religieuses de la mosaique libanaise.
Même si les juifs libanais ne se comptent plus qu'en dizaines au pays du Cèdre, quelque milliers sont essaimés dans le monde.

Cette communauté n'a donc pas totalement disparu et la contribution de l'auteur apparait aujourd'hui essentielle pour une compréhension complète et objective du Liban.

> Lire aussi: Les Juifs du Liban,
une communauté et un patrimoine
en voie de disparition

Juifs du Liban
Le livre de Nagi Gergi Zeïdan sur l’histoire des Juifs du Liban est une patiente collecte d’informations historiques sur une communauté libanaise qui a été très importante dans le développement du Liban et qui a malheureusement pratiquement disparu au 21e siècle.

En 2020, cette ancienne communauté juive était réduite à 29 personnes.
Le but de ce livre est de sauvegarder les archives perdues, oubliées et ignorées sur leur présence historique au Liban.
À Sidon, se trouve la tombe de Zébulon, un des fils d’Israël (Jacob), ce qui prouve que cette communauté en terre libanaise existait déjà depuis de nombreuses années aux temps bibliques.

Dans les Évangiles, on lit que Jésus est passé avec sa mère à Sidon où il y avait un quartier juif avec sa synagogue et son cimetière. Cela prouve l’ancienneté de la présence des Juifs au Liban. Ce livre, le premier du genre à effectuer des recherches aussi fouillées sur cette communauté, s’adresse à tous les publics soucieux de connaître leurs origines. Beaucoup de Libanais de la diaspora y retrouveront leurs racines et de nombreux souvenirs inédits.

L’auteur: Nagi Gergi Zeïdan est franco-libanais.

Il a vécu dans de nombreux pays (Maroc, Egypte...) où il a étudié leurs communautés juives. Depuis 1995, il effectue des recherches sur la communauté juive du Liban et il a recueilli une documentation considérable sur la généalogie des familles libanaises. Auteur de nombreux articles sur le sujet, il a été interviewé par nombre de médias du Moyen-Orient. Il a participé à la rénovation du cimetière juif de Sidon abandonné depuis de longues années. Pour la presse internationale, Nagi Gergi Zeïdan est l’un des tout premiers spécialistes de l’histoire des Juifs du Liban.

Les Juifs du Liban, en souscription chez VA Editions

Liban, le français face à l'arabe et à l'anglais

Si le Liban qui compte 38% de francophones, soit près de 2 millions de locuteurs, reste un bastion de la francophonie au Moyen-Orient, l’anglais, langue internationale du commerce, gagne du terrain comme partout ailleurs. L’enseignement est bilingue : arabe-français ou arabe-anglais, selon les écoles. Aux parents de faire leur choix. Une fois leur bac en poche, de plus en plus d’étudiants optent pour des cursus en anglais. > Lire l'article de l'Agora francophone...

5e Rencontre internationale Gibran
à l'Institut du Monde Arabe de Paris

"Gibran Khalil Gibran
entre Orient et Occident
"
Le 3 Octobre 2019, des spécialistes de Khalil Gibran (1883-1931) se sont proposés d’apporter de nouveaux éclairages sur la vie et l’œuvre de l’auteur du Prophète.
Entre chaque table ronde, des extraits de textes de Khalil Gibran ont été lus par le comédien Hammou Graïa.
Les thèmes choisis des trois tables rondes par LAU et Université de Maryland, organisateurs de ce colloque international:
« La spiritualité de Gibran »
« Gibran, le monde arabe et la Nahda »
« Traduire Gibran »
<< Consultez les actes de ce Colloque
(Cliquez sur l'affiche ci-contre)

>
Présentation initiale de l'évènement
sur le site de l'IMA

La « Phénicie », entre réalité historique et récupération politique
Cent ans après la tenue de la Conférence de la paix organisée en 1919 à Paris pour régler les termes de la fin de la Première Guerre mondiale, les visions antagoniques qui ont servi de base aux projets d’émancipation nationale syrien et libanais demeurent l’objet de controverses et malentendus. La Phénicie, en tant qu’entité politico-administrative délimitée, fut créée par les Romains et n’exista pas avant l’annexion
du Levant par Rome en 64 av. J.-C....

Quand la culture et sa dimension religieuse guident le destin politique
d'un pays ou pourquoi au Liban, le partage religieux du pouvoir pose problème: la fin d'une ère approche t-elle? (Mars 2020)

Découvrez FOCUS Magazine Liban
Destiné au People comme au grand public, FOCUS Magazine est d'abord dédié au luxe et à l'art de vivre en faisant la part belle aux artistes.
Il se focalise en priorité sur des sujets actuels et nouveaux, avec un regard vrai et intime sur la société et ses tendances. Notre page d'entrée préférée est celle du "Liban des Artistes" sans oublier la Page "FaceLook" pour dynamiser les échanges entre le magazine, les acteurs de la mode et de la culture et ses lecteurs.

Michel Onfray s'est rendu au Liban en Février 2020 à l'invitation
de la journaliste Zeina Trad. Ce séjour a accouché d'un film-documentaire

"Liban si loin, si proche..."
réalisé par son partenaire dans Front Populaire
Stephane Simon et Alexandre Jonette. Il a également donné à Beyrouth une conférence dans le cadre de
L' Université Populaire Nomade sur le thème: "Révolutions, Révoltes, Réformes" à visionner ci-dessous en intégralité.

Retrouvez ci-dessous la bande-annonce du film documentaire



Stephane Bern au Liban en Février 2020
Le célèbre animateur français était l'invité de l'Université Saint-Joseph le 13 Février dernier pour y donner une conférence sur le thème:
"les liaisons dangereuses entre Histoire, Littérature et Patrimoine"
Il s'agissait de sa première visite au Liban à l'initiative M. Christian Taoutel, chef du Département d’histoire-relations internationales et de M. Karl Akiki, chef du Département de lettres françaises. Lors de son intervention, Il a notamment appelé les Libanais à "s'accrocher à leur patrimoine comme le cèdre inébranlable qui retient la terre de ses racines, et maintient son immortalité".
Retrouvez tous les détails de cette conférence ici, le reportage sur
son séjour sur la MTV ainsi que sa vidéo complète ci-dessous.

Découvrez ici l'offre des Vidéos produites par l'USJ TV
L'Université Saint-Joseph de Beyrouth, premier établissement d'enseignement universitaire francophone au Liban, est fondée en 1875 par la Compagnie de Jésus.

Quand les crises font émerger de nouveaux mots tels que "Bancocratie"
Georges Corm: " le Liban est une « bancocratie » de type mafieux avec des relations incestueuses entre les banques et les dirigeants communautaires" > Lire...

A 2 PAS DU LIBAN: Cours de Libanais et Chaine YouTube

Le Liban: Langue, Cuisine, Tourisme, Culture, Enfants, accèdez à toutes les vidéos mise en lignes depuis Novembre 2018 sur YouTube/A2pasduLiban.


Yomkom a aussi sa page Facebook > Visite
YomKom
voici le premier site multimédias au Proche-Orient destiné aux jeunes dès 13 ans!
Ludique et éducatif, Il couvre l’actualité de la région et du monde.YomKom est bilingue arabe-français, dynamique et moderne, il informe et divertit. YomKom, c’est aussi une communauté active et réactive avec plein de fonctions interactives.

Saviez-vous que depuis 2010, le Liban et la Francophonie sont liés
par un "pacte linguistique"?
> Consultez le ici...
Par la signature d'un pacte linguistique avec l'Organisation internationale de la francophonie, l'État libanais a marqué son attachement à la pérennité du français au Liban, laquelle est compromise (si l'on fait abstraction de quelques « bastions » qui résisteront « encore et toujours », et des binationaux, of course...).

Regardez ici FRANCOPHONIE24 TV en direct

TV Francophonie est une chaîne de télévision sur internet de découverte des peuples, des cultures et des institutions de la francophonie. Plus de 300 émissions sont en ligne et peuvent être visionnées en direct, dans leur intégralité et gratuitement. Elle est administrée par la franco-libanaise Mona Makki productrice du magazine Espace Francophone crée en 1982 avec son mari Dominique Gallet disparu en 2015, magnifique exemple de synergie franco-libanaise.

Nation Initiative - Etudiants Libanais
Cette page Facebook est dédiée à tous les
étudiants Libanais en France.

La crise sanitaire et économique a mis en 2020 de nombreux étudiants libanais en France dans la difficulté ou la précarité. La solidarité s'organise parmi la diaspora.

L'Association Machrou'Watan est à la disposition des Etudiants libanais en France pour les aider, conseiller,
et prendre en charge leurs contraintes et difficultés.
Pour les cas les plus difficiles, il leur est possible d'envoyer directement un MP.

La devise de Nation Initiative est:
"Nos enfants d'aujourd'hui sont le Liban de demain"

Vénus Khoury-Ghata: «Je ne retournerai plus à Bécharré».

C’est une très grande dame des lettres francophones qui vient de faire son entrée dans le catalogue de la prestigieuse collection Poésie/Gallimard qui fête cette année ses 50 ans d’existence. La Libanaise Vénus Khoury-Ghata va ainsi cohabiter avec plus de 300 poètes d’ici et d’ailleurs, dont Walt Whitman, Victor Hugo, Pablo Neruda, Stéphane Mallarmé, Constantin Cavafis…
Poétesse, romancière et nouvelliste, l’auteur de Où vont les arbres (Gallimard, Goncourt de la Poésie 2011) compte à son actif une trentaine de titres. A l’occasion de la sortie de sa nouvelle anthologie au titre mystérieux et évocateur Les mots étaient des loups (Gallimard), RFI a interviewé la poétesse. Partant des mots puisés dans son œuvre aux accents autobiographiques, elle raconte son enfance, les femmes de son pays, la guerre civile, son exil à Paris qui n’est plus un exil, ses hommes qu’elle n’a pas su garder et, bien sûr, son amour des mots, de l’écriture
et de la poésie. Portrait de Vénus Khoury-Ghata, sous la forme d'un abécédaire...
>> Voir l'oeuvre de Venus Khoury Ghatta chez Gallimard

En Mars et malgré la crise, c'est le mois de la francophonie au Liban:
Présentation et programme




Pour l'Actu en temps réel, consultez
> la Page Facebook.
L'Orient des Livres
Les éditions l’Orient des Livres sont nées en 2011 de la volonté de mieux faire dialoguer l’Orient et l’Occident à travers la littérature et la pensée, et de mettre en valeur le patrimoine littéraire arabe en lui assurant diffusion et visibilité.
C'est une jeune maison d’édition qui publie aussi bien des romans que des essais, en arabe et en français, en coédition avec Actes Sud, l’éditeur le plus actif dans le domaine de la traduction en France.

Livre-événement : "LIBAN,
genèse d’une nation singulière"
Un essai de François Boustani
C'est sans doute l'un des livres les plus attendus en cette année du centenaire du Grand Liban. Le livre de François Boustani qui vient de paraître le 13 février 2020 aux éditions Erick Bonnier est appelé à devenir, sans nul doute, une référence incontournable. Outre le travail historique, l’ouvrage nous relie également dans sa finalité, à notre actualité et à notre avenir.
Cet ouvrage aurait dû être réalisé avec le soutien de la commission spéciale pour le centenaire et les deux ministères de l’éducation nationale et de la culture. Maintenant le travail accompli et à portée, peut-être est-ce le moment de le relayer.
Voilà, c'est chose faite...

Paru aux éditions Erik Bonnier

Dans un Liban en proie à une crise politique et économique sans précédent
depuis Octobre 2019, l'Institut Français du Liban s'active toujours pour développer et animer le secteur culturel et entretenir la francophonie.


Voici le programme complet du 1er trimestre 2020

L’AUF Moyen-Orient réunit les chargés de communication des universités libanaises
Acteur majeur de la francophonie éducative au Liban et au Moyen-Orient à partir de son bureau de Beyrouth, l'AUF a réuni le Jeudi 23 Janvier les chargés de communication des universités libanaises partenaires. cette réunion constitue un premier pas dans la création d’un réseau de communicants de l’Enseignement Supérieur au Liban qui pourra être étendu dans toute la région du Moyen-Orient.

>> Lire le compte rendu complet

Création d'un fonds de l’État français pour les écoles chrétiennes francophones au Moyen-Orient
Le président français l'a annoncé en Janvier 2020 après avoir étudié un rapport commandé à l'Oeuvre d'Orient.
Le Liban au cœur de la présence francophone
Au Liban, les écoles catholiques y accueillent environ
190 000 élèves, soit un peu moins d’un cinquième des élèves libanais. À ces écoles s’ajoutent 35 écoles protestantes, une vingtaine d’écoles grecques-orthodoxes (12 000 élèves) qui, pour certaines, se tournent vers la francophonie et 5 écoles arméniennes.

Au Liban, le privé représente 70 % du système éducatif.
Le niveau d’éducation, richesse du pays

>>
Lire le rapport Personnaz complet
(Liban, pages 33 à 35 & 67 à 72)

Le Liban sur Arte.tv

Retrouvez en replay tous les derniers reportages de la chaine franco-allemande Arte consacrés au Liban.
Crise économique, mouvement social, patrimoine ou même crise sanitaire du Covid, l'offre est variée, nombreuse et souvent de très bonne qualité, comme, par exemple dans le format 28 minutes.
Le Liban sur RCF
La vision communautaire religieuse
revêt un intérêt particulier pour les libanais de toute confession.
Retrouvez en podcast tous les derniers reportages de la Radio Chrétienne Francophone consacrés au Liban.
Crise économique, mouvement social, patrimoine ou même crise sanitaire du Covid, l'offre est variée, nombreuse et souvent de très bonne qualité.


Festival "Les Musicales du Liban" à Notre Dame du Liban à Paris
Samedis 16 & 24 Novembre et Dimanche 1er Décembre 2019


Après la visite au Liban au début du mois d'octobre 2019 de Marion Maréchal, sa directrice générale, l'ISSEP annonce en Novembre un partenariat avec l'USEK, l'Université du Saint-Esprit de Kaslik.


Voilà un partenariat qui fera jaser plus tard car il sera peut-être passé un peu inaperçu au coeur du vaste et intense mouvement de contestation de l'Automne.
A peine plus d'un mois après sa réception en grande pompe au Liban au cours de laquelle elle rencontra notamment le patriarche maronite Rai puis le président de la république en personne, l'ISSEP, l'établissement privé d'enseignement supérieur spécialisé en Sciences Politiques qu'elle a crée fin 2018 à Lyon et l'USEK, très ancienne institution libanaise basée à Kaslik entament un partenariat international.
Comme le titrait en Octobre 2019 Middle East Eyes, l'ex-députée française d'extrême-droite et petite fille de Jean-Marie Le Pen bénéficie d'une extrême bienveillance au Liban.On suivra donc avec le plus grand intérêt le déroulement
concret de cette coopération en espérant qu'elle pourra, dans un futur proche, réequilibrer à l'USEK l'usage de la langue de Molière et celle de Shakespeare...

La révolution libanaise d'Octobre 2019 en chanson avec Tania Kassis


Report à une date non fixée du salon du livre francophone de Beyrouth initialement programmé du 9 au 17 Novembre 2019



Une approche de la crise à travers la culture économique:
De la république marchande au capitalisme de rente, l’histoire d’un échec
Alors que le Liban souffre toujours de fortes inégalités, de pauvreté, d’un chômage estimé par le FMI à plus de 20 % de la population active et d’une émigration massive, la crise économique et sociale, qui a déclenché le soulèvement du 17 octobre en poussant des centaines de milliers de Libanais dans la rue, est le symptôme récurrent d’un modèle de développement qui n’a jamais fonctionné.
> Explications avec le Commerce du Levant...

Jusqu'au 24 Novembre 2019
Redécouvrir le Liban par la photographie à l'Institut du monde arabe à Paris
Culture Web sur Paris Match.com, en partenariat avec l’Institut du monde arabe, revient en images sur la Troisième Biennale de la photographie du monde arabe et plus précisément sur l’exposition
« Liban, Réalités et fictions »
qui met
à l’honneur des jeunes artistes libanais talentueux et engagés.
>> Lire le dossier de presse complet

Disparition de Stéphane Attali, directeur général de l'ESA
C'est un grand ami du Liban et de la francophonie libanaise qui nous a quitté le 2 Juillet, à seulement 48 ans, des suites d'une longue maladie.
Il a exercé cette fonction durant les dix dernières années avec une passion pour son institution comme pour le Liban et lègue ainsi un phare de la coopération franco-libanaise dans le secteur de l'enseignement supérieur. Rappelons que la création de l'ESA avait été impulsée en 1996 par le président Jacques Chirac. Soyons sûr que Stéphane Attali laisse en nous quittant une école digne et à la hauteur des grandes ambitions de son concepteur.

La chanteuse franco-marocaine Farah Rigal en tournée au Maghreb et au Moyen Orient
Hommage à la diva libanaise Fayrouz
Le concept du concert "Hommage à la diva Fayrouz" de 1h40, explique le producteur, est composé d'un collectif d'artistes, dont une partie a été bercée et initiée au répertoire de Fayrouz et l'autre n'a connu son œuvre que "bien plus tard".
Farah Rigal revisite donc les chansons de la chanteuse libanaise dans un style Funky.
Rendez-vous à l'Automne 2019

Parution le 13 Juin d'un nouveau Hors Série d'Historia magazine:
"Beyrouth, histoire d'une renaissance"

Trois millénaires durant, Beyrouth, cité à géométrie variable, a fait corps avec un nombre impressionnant d’empires et de croyances.

Beyrouth est grecque, romaine, arabo-musulmane, à nouveau chrétienne, turque, européenne, arabe, pour aboutir à une fusion de tous ces âges en une seule ville. Jamais et nulle part, tant de civilisations ne nous ont regardés dans une aire aussi succincte.
Cet enchevêtrement de cultures, seule la connaissance des siècles enfilés comme des perles nous le déchiffre.

Ce numéro spécial fait suite à une précedente parution d'un Hors Série d'Historia en Janvier 2017 sur le thème "Une histoire du Liban, des Phéniciens à nos jours".



Parution 25 Avril 2019
Les oeuvres complètes de Khalil Gibran dans la collection Bouquins sont le fruit d'une participation d'Alexandre Najjar pour la présentation et de Jean-Pierre Dahdah pour la traduction à l'exception de celle du "Prophète" qui a été réalisée par Salah Stétié.
La collection Bouquins de Robert Laffont fête ses 40 ans et honore les oeuvres complètes de Khalil Gibran à travers le choix de Christian Lacroix.
Pour célébrer ses 40 ans, la collection "Bouquins" réédite dix collectors d'exception habillés par Monsieur Christian Lacroix.
Khalil Gibran (1883-1931) est un Libanais de la montagne qui se découvre dans l’exil une passion sans modération pour son pays. C’est un lecteur de la Bible qui parle comme un soufi, un chrétien qui chérit la gloire de l’Islam, un amateur de femmes mûres qui cherche sur le miroir de son oeuvre la pureté de son âme. Il a passé sa vie à écrire et à peindre. Il était né à Bécharré, sous l’occupation ottomane, Bécharré, ses cascades, ses forêts, ses hivers de neige, ses chants galiléens, ses collines plantées de vieux ceps, et « leurs grappes suspendues comme des lustres d’or », où il rentra après trois étapes décisives (Paris, New York, Boston), dans un cercueil en bois de cèdre, pour un dernier et triomphal hommage.
Nous découvrons par ses textes une existence étrange, plus méditative qu’active, hantée par l’idée de la purification intérieure et dont les événements semblent s’enchaîner pour imaginer ce livre resté unique, Le Prophète (publié ici dans la magnifique traduction de Salah Stétié), construit comme un livre sacré. Le petit prince oriental en exil s’est glissé dans la peau d’un messie. Il est animé d’une puissance et d’une fraîcheur singulières. Ses mots ont baigné dans les eaux de deux sources, jaillies d’Orient et d’Occident, de l’écriture et de la parole, de l’exil et du pays perdu ; et par ondoiements divers touchent la rive sans fin de l’universel.

Édition réalisée par Monsieur Christian Lacroix.

Rendez-vous au théatre Monnot à partir du 24 Avril pour une pièce écrite en français par Alexandre Najjar

62 events by Josyane Boulos présente
« MONSIEUR BECHARA »
D’Alexandre Najjar
Mise en scène Lina Abyad
Théâtre Monnot
Dès le 24 avril 2019 – 20:30

Après le grand succès de «L’inattendue», 62 events by Josyane Boulos a le plaisir de produire la troisième pièce d’Alexandre Najjar, avocat et écrivain francophone de renom. Intitulée « Monsieur Béchara », elle sera jouée sur les planches du théâtre Monnot du 24 avril au 19 mai 2019 dans une mise en scène de Lina Abiad, l’un des grands noms du théâtre au Liban.

Monsieur Béchara est un professeur de philosophie qui mène une vie de vieux garçon en compagnie de sa soeur célibataire et de son cousin orphelin. Il est complètement lunatique et négligé, obnubilé par Jean-Paul Sartre à qui il a consacré sa thèse de doctorat. Sa vie est subitement bouleversée par sa rencontre avec la voisine du sixième, une belle danseuse divorcée qui a l’air de s’intéresser à lui. Tombé sous son charme, il se métamorphose du jour au lendemain, et se retrouve embarqué dans une aventure rocambolesque qui le dépasse...

Une pièce à la fois satirique et comique, tendre et émouvante, écrite en français et émaillée de locutions en libanais...Un régal !

17 représentations jusqu'au 19 Mai
>> Voir le casting et la programmation complète
sur la page de l'évènement


La francophonie est bien vivante au Liban entre théâtre et littérature

Le prix « Spiritualités d’aujourd’hui » du roman 2019 a été attribué à l’unanimité à Alexandre Najjar pour « Harry et Franz »
Paru aux Editions Plon.


L'histoire, inspirée de faits réels, se passe à Paris, durant l'occupation allemande.
Le grand acteur français Harry Baur est injustement jeté en prison par les nazis et l'admirable prêtre allemand Franz Stock essaie de lui venir en aide...

Toute l'actualité littéraire et autre d'Alexandre Najjar est à retrouver sur Najjar.org


Saison culturelle 2019
La programmation culturelle ne représente pas moins de 200 évènements annuels et 200.000 visiteurs ou spectateurs.
Elle s'articule autour de six temps forts comme la nuit des idées, le mois de la francophonie, la fête de la musique, ciné-caravane, le salon du livre francophone et la "belle saison".
L'institut français du Liban vous propose donc de feuilleter l'agenda annuel complet de sa riche saison cuturelle au Liban.

9 Avril 2019
au Centre Sévres 75006 Paris à 19h30
Conférence-débat autour du livre de Nayla TABBARA L’islam pensé par une femme (Paris, Bayard, 2018)

Nayla TABBARA, théologienne musulmane libanaise, propose une nouvelle approche de l’islam, faisant droit à la part féminine de la raison et de la sensibilité, et apte à remettre l’islam dans la voie de sa vocation spirituelle.

La Renaissance Française a remis en Janvier 2019, à Dr Nayla Tabbara, sur la proposition de sa délégation libanaise, une médaille d’or du rayonnement culturel.
Théologienne musulmane, Madame Tabbara défend un islam réformateur, ouvert, prêt à construire une citoyenneté commune avec non seulement les chrétiens, mais aussi les autres religions et les non croyants. Faire de la place à l’autre dans sa vie quotidienne et jusque dans sa propre foi : tel est son credo,
une conviction ardemment partagée...

Beirut.com version francophone
L'ambition de ce site populaire est de vous faire découvrir les meilleures adresses et trésors cachés de Beyrouth et d'ailleurs.
Sa page présentée comme un synopsis est très lisible et l'équipe anime aussi une page Facebook sous le titre BeirutBonjour.

Du 28 mars au 28 juillet 2019, l'Institut des Cultures d'Islam présente "C'est Beyrouth", exposition curatée par Sabyl Ghoussoub.

Les oeuvres de seize artistes photographes et vidéastes témoignent de la place de la communauté, de la religion et de l’individu, à Beyrouth depuis le conflit israélo-libanais de 2006.

L’exposition propose de découvrir Beyrouth autrement, à travers un parcours qui prend place sur les deux espaces d’exposition de l’ICI, rue Léon et rue Stephenson.

Exposition avec les œuvres de Mohamad Abdouni, Hassan Ammar, Ziad Antar, Patrick Baz, Myriam Boulos, Roy Dib, Christophe Donner, Fouad Elkoury, Sirine Fattouh,
Cha Gonzalez, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige,
Vianney Le Caer, Randa Mirza et Natalie Naccache.

Commissariat : Sabyl Ghoussoub

Direction artistique : Bérénice Saliou

Direction générale : Stéphanie Chazalon

Comité scientifique : Dimitri Beck, Marine Bougaran,
Ziad Majed, Tarek Nahas, Rasha Salah

Avec le soutien de l'Ambassade du Liban en France et de l'Institut Français du Liban


Le 6 Avril, en traditionnelle clôture du mois de la Francophonie au Liban
se déroule la Nuit des Musées




Association Internationale pour la Formation,
la Recherche et l'Intervention Sociale - AIFRIS
8ème congrès international à Beyrouth
du 2 au 5 Juillet 2019

Quoi de plus significatif que Beyrouth pour cristalliser au mieux cette thématique devenue à l’heure actuelle une réalité mondiale ? Cette ville du Proche-Orient dans sa pluralité d’appartenances religieuse, communautaire, culturelle, et malgré ses vagues de crises successives, ne cesse de manifester dans ses rues et ses places la mémoire du vivre ensemble libanais. C’est à Beyrouth où cohabitent églises et mosquées, où s’exprime le multilinguisme, où l’histoire des civilisations transperce les ruines de la guerre et le modernisme de la reconstruction.
Beyrouth s’apprête à recevoir ce congrès à bras ouverts sur la Méditerranée orientale. Il est vrai qu’elle se situe dans l’instabilité constante mais réussit toujours à trouver son équilibre. Comme l’a si bien dit A.Corban, elle est « tel un bateau qui vacille en mer au milieu de la tempête et qui, cependant, ne chavire pas ». En effet, qu’elle soit martyre ou souffrante, Beyrouth demeure cette ville vivante qui ne donne jamais lieu à l’indifférence...

Mars, c'est le mois de la francophonie au Liban



Prix littéraire France-Liban 2018

La responsable du prix France-Liban, Georgia Makhlouf, nous informe que quatre ouvrages arrivent en finale de l'édition 2018 du prix France-Liban :

- Ghata, Yasmine ‘Le calame noir’ (Robert Laffont, 2018)
- Mazloum, Diane ‘L’âge d’or’ (Lattès, 2018).
- Mouawad, Wajdi ‘Tous des oiseaux’ (Léméac/Actes Sud, 2018).
- Saleh Kayali, Zeina ‘Figures musicales du Liban : Wadia Sabra’ (Geuthner, 2018).

Le jury du Prix France-Liban de l'ADELF s'est réuni le mercredi 30 janvier afin de choisir son lauréat pour l'édition 2018. Après des débats très animés, il a été décidé d’attribuer le prix à deux ouvrages ex-aequo:
L’âge d’or de Diane Mazloum et Le calame noir de Yasmine Ghata.

Le vote final s'est tenu à la fin du mois de janvier 2019 et le prix sera remis au salon du livre de Paris en mars 2019. Ce prix est doté, grâce à son sponsor, la Banque Libano-Française, d'une somme de 5000 Dollars américains.


Sur la route des Musées au Liban : Un guide pratique inédit, indispensable et inépuisable
dans la perspective de "Liban 2020"

L’ouvrage de Hana Samadi Naaman, avec les photographies de Houda Kassatly, publié récemment aux éditions Geuthner et Al Ayn est un véritable évènement et cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il s’inscrit dans une démarche inédite de rationalisation, d’organisation et d’inventaire global, qui manquait cruellement jusqu’à là. D’ailleurs dès l’introduction, l’auteur explicite son approche en fournissant la définition étymologique (désignait « le temple des Muses sur le Parthénon ») et professionnelle du musée (à travers l’ICOM, conseil international des musées, fondé en 1947), tout en l’appliquant à notre pays, relevant à juste titre l’absence objective de classement et de cadre précis. Hana Samadi suit l’évolution de cette idée
au Liban et son utilité de plus en plus vitale,
pour « le développement social, culturel, économique et touristique du pays ».

>> L'article complet de M. Bahjat Rizk

L'Agence Universitaire de la Francophonie lance au Liban l'édition 2019 du concours "Ma thèse en 180 secondes".

L’Agence universitaire de la Francophonie au Moyen-Orient et le CNRS-Liban organisent la 3ème édition du concours Ma Thèse en 180 secondes-Liban dont la finale internationale se déroulera à Dakar en juin.
L’appel à candidatures pour participer au concours Ma Thèse en 180 Secondes 2019 est ouvert ! Envoyez-nous vos candidatures du 12 Février au 30 avril 2019 !
Le concours « Ma thèse en 180 secondes – MT180 » est un événement qui se déroule sur scène et devant un public et a pour but la présentation des travaux de recherche à l’oral, dans un langage accessible au grand public, en 3 minutes.

Le concours MT180, qu’est-ce que c’est ?


25ème Festival du Cinéma Européen
De jeunes réalisateurs libanais assisteront à des festivals de cinéma en Europe
Février 2019-
Alors que le Festival du Cinéma européen fête ses 25 ans, la tradition du concours de courts métrages des étudiants libanais se poursuit. Douze courts métrages, présentés par douze écoles audiovisuelles libanaises, ont été projetés dimanche 3 février au cinéma Metropolis.
A la fin de la projection, la Chef de Délégation Adjointe de l’Union européenne, Julia Koch de-Biolley, a décerné le Prix du meilleur court métrage à 3 films sélectionnés par un jury international :

The Trophy, réalisé par Luana Chaptini (IESAV)
Mots et lumières, réalisé par Karel Malkoun (NDU)
Bombardement doré, réalisé par Patrick Elias (ALBA)

Lancement d'un programme de développement de l'enseignement du français
dans l'enseignement public libanais


Le discours de présentation de S.E Bruno Foucher, Ambassadeur de France au Liban


Deux millions d’euros seront consacrés à développer les compétences des enseignants en français et assurer les équipements pédagogiques nécessaires. Un large partenariat réunissant quatre acteurs, le ministère de l’Éducation, l’ambassade de France, l’Unesco
et le Fonds mondial « L’Éducation ne peut attendre ». Ce coup de pouce devrait à brève échéance bénéficier devrait bénéficier à 300 écoles publiques, 140 000 élèves,
120 formateurs et plusieurs centaines d’enseignants.



La musique traditionnelle, vecteur de francophonie transversale entre
le Liban & l'Algérie...
L'ensemble Levenon honoré en Algérie
au festival des musiques andalouses et anciennes

Décembre 2018- Pour sa première prestation en Algérie, l’ensemble libanais a choisi de présenter un florilège de musiques orientales de «l’Archive libanaise», adéquat au «thème du festival», ont précisé Souhaïl Elias et Elie Nehme. Des pièces de grandes figures de la chanson libanaise, à l’instar de la diva Faïrouz, Sabah, Salwa El Katrib, Zaki Nassif, Ziad Rahbani et Wadie Essafi, ainsi que l’Egyptien Ibrahim El Aryane et l’Algérienne, Warda, ont été interprétées, au plaisir d’un public qui a savouré tous les instants de la soirée, ceux de la partie libanaise notamment.
La 13ème édition du FestivAlgérie se déroule
à Alger jusqu'au 25 Décembre
.


Inauguration officielle de la nouvelle Bibliothèque Nationale du Liban
4 Décembre 2018- La "BNL" entame officiellement une seconde vie dans ses nouveaux locaux de Sanayeh, inaugurés par le président et le 1er ministre libanais. Officiellement seulement, car comme pour illustrer la situation précaire du pays, cet étendard de la culture nationale ne dispose pour l'heure ni de budget alloué, ni de personnel formé, ni de sécurité assurée. Dans ce contexte, l'accès du public est remis aux calendes phéniciennes.
Un point positif tout de même: le français cohabite pour l'histoire avec l'arabe sur la plaque inaugurale!
Visitez le website complet de la BNL qui présentait ce projet de renaissance dès 2015.



Le Logo de la chaine YouTube
A2PASDULIBAN
>> Voir la page Facebook

LibanVision souhaite pleine réussite et longue vie à cette entreprise passionnée du couple Marc & Marie Assi, qui vous fera aimer le Liban et sa francophonie bien vivante, bref, vous y sentir à deux pas!
A 2 pas du Liban:
Une chaine YouTube libanaise francophone



Crée en 2018, cette belle initiative met en valeur la culture libanaise et fait surtout preuve de pédagogie et de convivialité dans de nombreux domaines tels que l'approche de la langue, de la cuisine, la forme et la santé, les enfants, etc...
Cette chaine a pour ambition de produire jusqu'à deux émissions hebdomadaires
et associe contenu gratuit et payant.
Aimez là jusqu'à y souscrire!


Vidéo de présentation ci-dessus & lien vers le synopsis des émissions déjà en ligne à gauche
>> A2pasduliban, c'est aussi un site-web!

"Dessine-moi un proverbe – les proverbes libanais racontés à nos enfants" de
Caroline Torbey: le Tome 2 est sorti !

Placé sous le patronage du ministère de l'Education et de l’Enseignement Supérieur et duministère de la Culture, ce livre est le fruit de la collaboration entre l’auteur Caroline Torbey et l’illustratrice Renée Thomas. Étaient présents ce 16 Décembre 2018 au rsstaurant Bergerac d'Acharafieh,
des écrivains libanais, des diplomates, des lecteurs, les amis et proches des deux jeunes femmes mais surtout, une ribambelle d’enfants qui attendaient impatiemment la sortie de ce livre après avoir dévoré le premier tome paru en 2017. «Les proverbes, héritage culturel de notre cher Pays, nous ont accompagnés de siècles en siècles pour faire ce que sont aujourd’hui nos traditions ou encore nos valeurs. Pleins de bons sens, conseils ou simples moralités, il fallait les mettre en avant pour la jeunesse en les faisant renaitre en couleur à travers ces livres» a confié Caroline Torbey.
+ de détails avec ILouban.info

Inscription aux Journées Internationales de la Jeunesse
au Liban du 19 au 24 Juin 2019


Ou en est l'édition au Liban?
A l'occasion du 25ème salon du livre de Beyrouth, RFI fait le point sur la situation du secteur de l'édition au Liban et en particulier de l'édition de livres francophones qui se trouve dans une situation délicate.
C'est l'occasion ici de dire que le livre reste un support de mémoire majeur notamment en ce qui concerne la guerre du Liban tout comme un outil descriptif essentiel de la société libanaise.
Le français reste néanmoins au Liban la seconde langue de lecture derrière l'arabe mais devant l'anglais.


Ou en est vraiment la francophonie au Liban?



Riad Sattouf à la BPI de Paris : L'Écriture dessinée

Du 14 Novembre 2018 au 11 mars 2019, la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou à Paris accueille une exposition consacrée à l’un des auteurs de bande dessinée actuels parmi les plus talentueux : Riad Sattouf. A quarante ans, ce touche-à-tout qui vole de succès en succès, est une sorte de sociologue graphique de notre monde moderne.

Il est notamment connu pour son oeuvre L’Arabe du futur, best-seller autobiographique qui comporte déjà quatre tomes. La RTBF nous en dit encore un peu plus sur ce génie moderne de la BD et sur cette exposition. >> Lire l'article & le reportage complet...

Fady Comair récompensé par le Prix Phénix pour son livre "Hydrodiplomatie et Nexus"
Le changement climatique, l’essor démographique et l’urbanisation galopante font de la raréfaction de l’eau dans certaines régions du monde l’un des défis majeurs de notre temps.
Déjà auteur en 2010 d'un livre sur ce thème "Eau - Energie - Alimentation", le Dr Fady Comair offre une présentation détaillée des fondements juridiques du concept d’hydrodiplomatie et des bénéfices environnementaux, économiques, et politiques qu’apporte son utilisation au niveau international. Il donne aussi des illustrations de sa mise en œuvre au travers d’études de cas dans diverses parties du monde dont, bien sûr, le Proche-Orient qu'il connait bien.
Le Prix Phénix de littérature, premier prix littéraire francophone décerné au Liban, est attribué chaque année dans le cadre du Salon du Livre à une oeuvre littéraire écrite en français par un Libanais, ou écrite par un écrivain francophone et ayant trait au Liban.

Fondation Michel Chiha
Anthologie des écrits politiques et littéraires de Michel Chiha

La Fondation Chiha vient de mettre en cet Automne 2018 à la disposition du public ces écrits ainsi qu'un choix de textes publiés sous le titre Essais, des articles sur les relations avec la Syrie, d’autres de réflexion générale, ainsi qu’un résumé des conférences qu’il a données. Bon nombre sont accessibles en trois langues sur le site-web de la Fondation qui porte son nom.
Fondateur du quotidien Le Jour en 1934, Michel Chiha (1891-1954) est connu surtout comme écrivain, éditorialiste, conférencier mais aussi poète.

Il demeure plus que jamais une référence précieuse de sagesse et d'optimisme tant son Liban était un idéal. Député au parlement dès 1925, il élabore avec le général Catroux, durant le mandat français, la constitution libanaise. Il peut être à la fois politiquement et philosophiquement
considéré comme le père de la "pensée libaniste".

Au Liban, L’artiste plasticienne Chaza Charafeddine continue de creuser son sillon dans le domaine de la photographie.
L'exposition Maidames qui s'est achevée à la galerie AGIAL le 10 Novembre dernier avait pour but de montrer à quoi révent les jeunes filles et tout particulièrement les employées de maison dont la situation est très souvent dénoncées au pays du cédre.
Une dizaine d'entre elles ont ainsi été mises en scène photographiquement dans un environnement et avec une tenue qui correspondent à cet idéal fantasmé. Pari osé et incontestablement réussi par l'artiste grâce à la complicité de ses modèles.


Découvrez, grâce à TV5 Monde, le dernier Album, d'Ibrahim Maalouf
" Levantine Symphony n°1"


Le dernier roman d'Alexandre Najjar, "Harry et Franz" parmi la sélection de l'Interallié, l'un des plus grands prix de la rentrée littéraire 2018/2019.

" On s'en va! " Liban d'ici et d'ailleurs
de Nada Abillama-Masson
ou la suite de "En mal d'un chez soi" (Erès/2012).
Paru aux éditions Téraèdre en Juillet 2018, ce roman autobiographique est le récit d'un départ forcé du Liban il y a une trentaine d'années. Libanaise et Française, Nada Abillama-Masson est installée à Paris depuis 30 ans, après une adolescence passée entre Alger, Nice et Beyrouth. Docteure en psychologie de l'éducation et formatrice à l'IRTS de Paris auprès d'éducateurs spécialisés, elle est l'auteure d'un ouvrage En mal d'un chez-soi, à l'écoute de la parole des jeunes de l'ASE.
Malgré ses nombreux déplacements, et sa vie qui s'égrène loin de son chez-elle, elle est habitée par le pays de son enfance, le Liban, auquel elle reste très attachée. Pour l'aider à tracer l'exil et à penser la transmission, elle écrit. Des milliers de libanais se retrouveront dans ce livre comme de nombreux français ou francophones comprendront un peu mieux l'itinérance et la richesse de la double culture franco-libanaise qui traverse si bien le temps et l'espace sans jamais occulter des racines libanaises qui ne cessent de grandir malgré tout...

En Octobre 2018 , Deir el Qamar est la destination francophone sur
TV5 Monde
L'émission de la chaine francophone internationale
vous emmène à l'antenne régionale de l'Institut Francais du Liban dans cette ville typique du Chouf.
C'est ici que les cinéastes femmes de toute la méditerranée se retrouvent pour participer à une résidence d'écriture de scénarios en français! Destination Deir El Qamar pour découvrir Films femmes francophones Méditerranée (FFFMed)...

« Frère d’âme » de David Diop obtient le choix Goncourt de l’Orient 2018
par 22 voix sur 37, au premier tour, d’un jury émanant de 33 universités de 12 pays du Moyen Orient en présence de Véronique Olmi et Tahar Ben Jeloun.
Lancement de la 7ème édition du Prix littéraire francophone régional

15 ouvrages ont été nominés pour cette nouvelle édition du Goncourt de l'Orient:
>> Voir la liste ici

Tous les détails sur:
>> Le choixdelorient-blogspot.com
« Le Choix Goncourt de l'Orient 2018 »
L'AUF au Moyen-Orient, représentée par son directeur régional, M. Hervé Sabourin, et l'Institut français du Liban, représenté par sa directrice, Mme Véronique Aulagnon, ont lancé lundi 1er octobre, à l'Hôtel SmallVille, la 7ème édition du Prix littéraire francophone régional « Le Choix Goncourt de l'Orient ». Cet événement est parrainé depuis sa création en 2012 par l'Académie Goncourt.
Proclamation des résultats:
le vendredi 9 novembre 2018 à 15h au Salon du livre francophone de Beyrouth,
au nouveau BIEL (Furn El-Chebbak), suite aux délibérations du Grand jury étudiant présidé par Salma Kojok, romancière francophone et animatrice d'ateliers d'écriture;

En présence de M. Tahar Ben Jelloun, membre de l’Académie Goncourt, et de Véronique Olmi, lauréate du Prix le Choix Goncourt de l’Orient 2017.

Des oeuvres contemporaines aux côtés de bronzes d'Aphrodite et de statues phéniciennes: dans le nord du Liban, le musée Nabu vient d'ouvrir ses portes, à l'initiative de collectionneurs et d'artistes soucieux de mettre en valeur et transmettre le riche patrimoine culturel d'un Moyen-Orient déchiré par les conflits.

Ce musée, qui porte le nom du dieu mésopotamien de la sagesse et de l'écriture, s'élève sur les bords de la Méditerranée, dans le village d'El-Heri. Le bâtiment en forme de cube futuriste surprend par ses parois en acier patiné, couleur rouille.

El-Heri, Qada’ Al-Batroun, Tel : (+961) 6 541 341, siteweb: www.nabumuseum.com


Musée National de Beyrouth
Fierté de la conservation du patrimoine archéologique libanais et jadis connu comme le point de passage entre les deux secteurs de Beyrouth durant la guerre civile, le Musée National nous offre enfin un site-web digne de ce nom et en harmonie avec les trésors phéniciens et autres qu'il recèle. C'est le fruit de son appartenance à l'Association des Musées de la Méditerranée qui a enfin permis cette mise en valeur esthétique.

En Mai 2018, Khalil Gibran thème de l'émission
"La foi prise au mot" sur Kto Tv

Invités: Carole Dagher et Alexandre Najjar
La Foi prise au mot vous propose de partir pour les rivages de la Méditerranée, afin d´évoquer la belle figure de Khalil Gibran. Né à Bcharré au Liban en 1883 et mort à New York en 1931, il est l'auteur du livre best-seller Le Prophète, traduit dans toutes les langues, tiré à des millions d´exemplaires et qui l´a rendu mondialement célèbre. Mais derrière l´oeuvre, quel fut l´homme ? Quel rôle son pays, le Liban, joua-t-il dans sa vie ? Et surtout quelle fut sa pensée ? Peut-on la caractériser comme une pensée chrétienne, ou est-elle, comme on l´a prétendue, une annonce du mouvement New Age des années 1960?

Le Liban, pays invité d'honneur aux rencontres de Fréquence Lire à Valence les 8 & 9 Juin
Première édition des Rencontres Lire à Pleine Voix
Valence et son agglomération comptent en effet de nombreux ressortissants de ce pays et la ville est jumelée avec Batroun.
L'association Val’Liban est partenaire des Rencontres Lire à Pleine Voix et s'associe dans les mets et les mots au projet.
C’est ainsi l’occasion d’inviter le public à découvrir de nouvelles voix libanaises à s'exprimer sur la liberté, sur le dynamisme de la jeunesse d'aujourd'hui et sa perception de la guerre aujourd'hui ainsi que de la situation fragile avec ses voisins israéliens et syriens.

Le Salon Maison & Objet met le Liban à l'honneur en 2018

Six designers libanais seront sélectionnés pour les prestigieux "Rising Talents Awards".

Carla Baz, Studio Caramel, Marc Dibeh, Carlo Massoud, Anastasia Nysten et Paola Sakr: voici les six jeunes designers qui vont placer le Liban sur le devant de la scène internationale du design à l’occasion du Salon international MAISON&OBJET (M&O), qui aura lieu du 7 au 11 septembre prochain à Paris.
>> Lire la suite...


Prix du Jury du Festival de Cannes
La réalisatrice Nadine Labaki sous les feux de la rampe à Cannes en 2018
27 ans après Maroun Bagdadi, Nadine Labaki représente le Liban à Cannes en sélection officielle

La jeune cinéaste libanaise signe son troisième passage sur la Croisette, le premier dans la cour des grands avec son dernier film "Capharnaüm".
Après Caramel sélectionné en 2007 dans la section Quinzaine des réalisateurs et son second long métrage Et maintenant on va où ?, sélectionné dans la catégorie Un Certain regard en 2011 et récipiendaire du prix François Chalais, la réalisatrice libanaise Nadine Labaki revient donc sur la Croisette dans le cadre de la Sélection officielle, auprès de grands noms de réalisateurs comme Stéphane Brizé (En guerre), Spike Lee (Blackkklansman) Ashgar Farhadi (Everybody Knows), Jaafar Panahi (Three faces), Jean Luc-Godard (Le livre d’images), pour ne citer que ceux-là. Ainsi, parmi 1906 films visionnés, une cinquantaine sera projetée (dont une vingtaine dans la sélection officielle). « Des cinéastes dont vous avez peu entendu parler » ont été choisis, a assuré à la presse le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux, qui promet un « renouvellement générationnel ».

Avec Nadine Labaki, le cinéma libanais a trouvé sa voix: Habituée du Festival de Cannes, l’actrice et réalisatrice libanaise participera pour la première fois à la compétition officielle avec Capharnaüm, son troisième long métrage. Pour ce dernier film, la cinéaste continue de porter ses convictions à l’écran et interroge sur le thème de l’enfance maltraitée. > Lire la suite...

Capharnaüm est la voix d’un enfant qui réclame une vie digne et décente au nom de tous ces déshérités de la terre. Le sujet (qui n’est pas dans la lignée des précédents films) est cher au cœur de la cinéaste libanaise qui se bat contre toute injustice faite aux enfants. Pour elle, le cinéma est une tribune où l’on peut faire entendre cette voix afin qu’elle soit multipliée à l’écran et qu’elle fasse échos dans un monde où l’on a perdu notre humanité. En présentant le film de Nadine Labaki, Thierry Frémeaux a également mis l’accent sur les migrants et les déplacés du monde entier, que seul le cinéma est capable de raconter leurs histoires. A sa manière. En attendant le festival qui démarre le 8 mai, Nadine Labaki ne chôme pas. « J’ai encore du pain sur la planche. Je dois être à la hauteur de cette sélection ».
Depuis 1991, date à laquelle Maroun Baghdadi a décroché le prix du jury, pour son film Hors la vie, le pays du Cèdre ne s’est jamais positionné en compétition officielle.

Labaki, Doueiri, figures de proue d'un cinéma libanais qui se cherche

Le Liban peut compter sur ses réalisateurs les plus connus, Nadine Labaki et Ziad Doueiri, pour briller dans les festivals internationaux mais le pays est encore loin de s'appuyer sur une réelle industrie de cinéma.
Forte du succès de "Caramel" et de "Et maintenant on va où?", Nadine Labaki entre dans la cour des grands cette année avec "Capharnaüm", sélectionné en compétition pour briguer la Palme d'Or lors du 71e Festival de Cannes (8-19 mai), aux côtés de Jean-Luc Godard ou Spike Lee.

Nouvelle édition de la nuit des musées au Liban LE 14 Avril
Grâce au succès des quatre éditions précédentes de ‘La Nuit des Musées’, avec plus de 30.000 visiteurs répartis entre le Musée National, le musée MIM, le Musée Sursock, la Villa Audi, le Musée de la Banque du Liban, le Musée Archéologique de l’AUB, ainsi que les musées de l’USJ, de l’Université de Balamand et de Aram Bezikian, le Ministère de la Culture,
a décidé de réitérer cet événement en cette année 2018.

Une nuit du patrimoine est organisée à Saida et des circuits de visites sont mis en place pour les musées de Beyrouth,
du Liban-Nord et du Liban-Sud.
>> Voir tous les horaires d'ouverture au public et par musée pour les visites gratuites.

Forte présence du Liban au Salon du Livre de Paris
Comme depuis plusieurs années, sous l'égide de son ministère de la culture,
le Liban dispose d'un stand (C55 pour 2018) au 1er salon du livre francophone du monde. Plus de 30 éditeurs seront ainsi représentés, permettant de rencontrer ou découvrir plus d'une centaine d'auteurs et de livres.
Un évènement annuel qui démontre combien la francophonie libanaise demeure vigoureuse et combien les libanais ont la volonté de l'entretenir. Notons que La plateforme
Bookwitty parraine également la présence libanaise et que le prix France-Liban 2017 est présenté au cours de ce salon.

Le Liban et le Moyen-Orient à la Bibliothèque Nationale de France
Portail Francophonie
La BNF propose un portail sur la francophonie qui s'avère un centre de ressources très complet et régulièrement mis à jour.
LibanVision pour suggère d'y entrer par la porte du Moyen-Orient
ou le Liban occupe une place prépondérante.
Vous y trouverez ainsi de nombreuses idées de lecture grâce à une sélection
de titres récents écrits par des auteurs libanais et proche-orientaux.

Une délégation du Collège de France à Beyrouth
du 18 au 22 mars 2018
À l’occasion de sa fête patronale et dans le cadre de la Convention liant les deux institutions, l’Université Saint-Joseph de Beyrouth reçoit une délégation du Collège de France du 18 au 22 mars 2018 pour une série de conférences et tables rondes, organisées en collaboration avec l’Institut français et l’Institut français du Proche-Orient.
Découvrez le riche programme de ces rencontres.

L'EXPO CHRÉTIENS D’ORIENT 2000 ANS D’HISTOIRE DANS LE NORD DE LA FRANCE
Après son succès à l’Institut du monde arabe à Paris, l’exposition-évènement Chrétiens d’Orient – 2000 ans d’Histoire, est présentée au MUba Eugène Leroy, musée des Beaux-Arts de Tourcoing dans le Nord de la France, du 22 février 2018 au 11 juin 2018.
Dans une scénographie inédite adaptée aux lieux et nourrie de nouveaux chefs d’oeuvres, l’exposition proposera une traversée de l’histoire religieuse, politique, culturelle et artistique des communautés chrétiennes, de l’Antiquité à nos jours. Une exposition à ne pas manquer si vous résidez autour de Lille ou en Belgique (lire l'article illustré du Vif).

Grâce à la gastronomie, le Liban peut croire en 2018,
en sa première bonne étoile.

"Une cuisine française raffinée mettant en valeur les produits libanais". Tel est ce concept que le guide Michelin vient de saluer en récompensant le chef franco-libanais Alan Geaam d'une 1ère étoile pour son restaurant de la rue Lauriston à Paris. Du Libéria à Tripoli, son parcours atypique lui fait dire que la France peut aussi bien que d'autres pays devenir un eldorado.

Renaissance prochaine du cinéma public au sud-liban.
Tyr n'avait plus de cinéma depuis la fermeture du Al Hamra et de l'AK2000. Ce vide ne sera très bientôt plus qu'un mauvais souvenir. Kassem Istanbouli, avec son association Théâtre Istanbuli (Association pour les Arts de Tyr) a restauré le Rivoli: ce cinéma abandonné de Tyr s’apprête ainsi à redevenir un espace culturel majeur dans cette ville du sud du Liban. Voilà un support supplémentaire à ne pas négliger pour la francophonie!

Le Liban expliqué à mes proches
Emilio El Dib, ingénieur aéronautique franco-libanais a eu l'idée d'écrire ce livre suite à la curiosité et aux nombreuses questions de son entourage en France au sujet du Liban. Clair, simple et pédagogue, il tente d'expliquer avec objectivité les fondements historiques, géographiques et sociologiques pouvant éclaircir le lecteur sur la situation et l'évolution du pays du cèdre. Cet ouvrage aurait très bien pu s'intituler et paraitre dans la collection "Le Liban pour les nuls" et devrait ainsi satisfaire tous eux qui, de près ou de loin ont le Liban comme centre d'intérêt.
Comprendre le Liban n'aide t-il pas souvent à mieux comprendre le monde?
Pour en savoir plus ou passer commande, voir le site dédié, leliban.fr

Présentation et rencontre littéraire autour du livre de Karim el Koussa
Le Code Phénicien " les secrets du Saint Graal dévoilès"
Nombreux sont les libanais qui privilégient leurs racines phéniciennes avant toutes autres pour se forger une identité différenciée de celle de leurs voisins.
Ce livre qui est paru aux Etats-Unis vient d'être traduit en français pour paraitre en février 2018 aux éditions Dervy. A mi-chemin entre Roman, fiction et ésotérisme,
il se lira comme un thriller tout en excitant la curiosité historique de tous les passionnés du thème phénicien et apporte, au-delà d'une vérité parfois polémique, un nouvel éclairage vis à vis du questionnement sur les sources de notre culture.
15 Février 2018 à l'Office du Tourisme du Liban, Paris 75008



Deuxième Nuit des idées au Liban,

le 25 Janvier à 17h30 à l'Institut Français au Liban

"Les libanais ont été le seul peuple dont jamais aucun jour le coeur n'a cessé de battre au rythme du coeur de la France"
Charles de Gaulle 1941

Le site officiel
> visite en ligne
Un Institut Charles de Gaulle va voir le jour au Liban
De novembre 1929 à janvier 1932, celui qui n'était encore que commandant, Charles de Gaulle, a vécu à Beyrouth avec son épouse et ses enfants, précisément dans la rue du Chouf, tout près de la rue Mar Élias. Ce séjour a crée un lien indéfectible entre de Gaulle et le pays du cèdre. Il était donc naturel que le Liban accueille un institut qui verra le jour au sein du campus de l'ESA tout en conservant un accès indépendant. L’Association Charles de Gaulle, Fondation de droit libanais nouvellement créée, œuvrant pour la Sauvegarde du patrimoine de Charles de Gaulle au Liban, l'ESA, l'Ambassade de France au Liban et la Fondation Charles de Gaulle sont partenaires de ce projet qui pourrait voir le jour dès 2020, à l'occasion de la célébration du centenaire du Liban. Un appel à contribution a d'ailleurs été lancé en Février 2018 pour atteindre cet objectif.


Un ouvrage à lire pour mieux comprendre la spécificité libanaise:
LE LIBAN : HISTOIRE ET DESTIN D’UNE EXCEPTION PAR FRAN9OIS COSTANTINI
L’exception libanaise au prisme de l’équilibre confessionnel au Liban :
un modèle viable ou un mythe? > Lire...



François Costantini
,
docteur en science politique (Université Paris-Sorbonne), diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, titulaire de plusieurs diplômes de 3ème cycle en droit privé, a été enseignant associé à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est coauteur et auteur de plusieurs ouvrages de géopolitique, notamment Les Relation internationales en fiches
(Editions Ellipses).

Alors que le monde est confronté, aujourd’hui, au pire des totalitarismes, le fondamentalisme islamique, et son expression la plus barbare, le terrorisme djihadiste, chacun s’interroge sur la meilleure réponse à apporter à ce défi sans précédent.

Etudier l’identité du Liban à travers une perspective historique des plus lointaines peut apporter une réponse à la fois dense et protéiforme.
D’entrée, l’auteur livre la clé de ce qu’il dénomme l’exception libanaise : la volonté et la capacité historique, intellectuelle et humaine d’un groupe particulier, les Chrétiens Maronites, à s’inscrire dans une relation de stricte égalité face à un islam conquérant, niveleur, dominateur et porteur de hiérarchies entre groupes et individus.

C’est en effet depuis ce refus d’acceptation du statut de dhimmis que les Maronites ont imprimé leur marque à l’ensemble d’une région devenue par leur force et leur volonté un pays. Région, pays, le Mont Liban et sa périphérie, qui semblaient à ce titre prédestinés. Jusqu’à assurer aux minorités persécutées de l’islam des droits nulle part ailleurs reconnus. Jusqu’à donner à l’individu de foi ou du moins de culture musulmane la possibilité de dépasser les exigences pesant sur lui du fait d’une matrice religieuse, politique et sociétale niant l’originalité de chaque personne.

Plus que jamais, alors que les affres du terrorisme et du fondamentalisme musulmans se sont abattus sur nos sociétés, c’est en se tournant vers le message du Liban que peut venir, aujourd’hui, une lueur d’espoir pour nos sociétés.

Editeur: Perspectives libres
Nombre de pages : 500
Prix conseillé: 25,50 Euros

Focus sur le cinéma libanais
sur le thème: "Le cinéma ou la mémoire libanaise"
au Forum des images à Paris - Les Halles
du 18 au 26 Novembre 2017
14 projections de films de 11 réalisateurs
avec le concours de la fondation Liban Cinéma
Le 25 Novembre à 20h30
Avant-première en France de l'Insulte de Ziad Doueiry

L'ESA ou la francophonie libanaise par excellence
C'est au Grand Sérail qu'a été organisée la conférence du lancement officiel, le 24 Octobre 2017, du "MBA HEC Entrepreneur" en partenariat avec la CCIABML. 21 ans après son ouverture, l'ESA s'affirme bien comme fleuron de la coopération franco-libanaise et pôle d'excellence d'une francophonie libanaise ouverte au monde.

CULTURE & EVENEMENTS DE LA FRANCOPHONIE LIBANAISE
Institut Français au Liban

L'Agenda Culturel

Salon du Livre de Beyrouth

Librairie Antoine
L'Orient Litteraire

Tamyras Editions

Revue Phénicienne Editions


Association Franco-Libanaise pour
l'Education et la Culture

Beirut Art Fair en Français
L'Orient des Livres
Jeunesses Musicales du Liban
Collectif Kahraba

Fondation Liban Cinéma -
35 mm from Beyrouth
Né à Beyrouth


Centre du Patrimoine Musical Libanais (CPML)
Le CPML a pour ambition de faire connaître la richesse du patrimoine musical libanais et de le préserver pour le transmettre aux générations futures. Il est basé au collège ND de Jamhour.
Il regroupe ainsi l'oeuvre musicale de compositeurs et d'interprètes libanais. Qu'elle soit occidentale ou orientale, classique ou contemporaine, folklorique ou liturgique, cette musique est aujourd'hui mise à la disposition du public.

Agenda culturel libanais à Paris
Cette Page Facebook a pour ambition de vous informer sur le programmes des évènements, rencontres et manifestations culturels se déroulant à Paris et la région parisienne. L'actualité culturelle de la communauté libanaise de Paris et sa région ainsi que de ses nombreux amis organisant des manifestations festives ou du savoir est suffisamment dense pour justifier une telle démarche. Ce groupe est en quelque sorte le petit cousin du fameux Agenda Culturel de Beyrouth...

Club Phénicie
Le Club Phénicie- Cercle de Réflexion Franco-Libanais est un cercle de réflexion basé à Paris.
Avec l'ambition majeure d'être un cadre d'échanges, il organise régulièrement des rencontres ou conférences ayant pour objet de diffuser les analyses nécessaires à la compréhension des grands enjeux politiques, économiques et culturels.

Samir Editions
L'histoire de Samir éditions démarre en 1947 sous forme d'une librairie à Gemmayzé et aboutit en 2003 au lancement d'une maison d'éditions tournée vers les livres scolaires et la jeunesse avec un attachement résolu à la francophonie à travers les ouvrages FLE (Français Langue Etrangère). Notons que le livre paru en 2018, "Nouvelles Gauloises" a été remis à Emmanuel Macron en personne par l'Ambassadeur du Liban en France, S.E Rami Adwan.

Promouvoir le Liban comme site de tournage de films
Entretien avec Serge AKL, directeur de l'OTLiban et co-fondateur de 35mmfromBeirut: "Avec ce site crée en 2009, nous avons réussi à créer une interface moderne et ludique, une initiative concrète et visible pour le cinéma libanais, saluée par le magazine Variety et d’autres revues spécialisées.
Au fil du temps, 35mm a évolué et est devenu un site d’information regroupant des articles et des interviews liés au cinéma libanais mais aussi,
plus généralement, aux tournages dans le pays".

Photomed Liban
A l'instar de son modèle crée e 2011 à Sanary sur Mer sur la côte varoise en France, en 2014, une édition libanaise de Photomed était créée par Serge Akl, Philippe Heullant, et Tony el Hage. Quatre ans plus tard, Photomed est devenu un rendez-vous incontournable de la photographie à Beyrouth et au Proche-Orient.

Persona Productions Liban
Persona Productions est une jeune société de production et d'événementiel créee en 2015, dont l'objectif est de soutenir la culture et la francophonie au Liban. Elle produit donc souvent des spectacles dans le domaine de la danse, de la chanson ou du théâtre comme par ex. la comédie "La dame de chez Maxim",
les 23,24 et 25 Mars 2018 à l'hôtel Al-Bustan de Beit-Mery.

Liban, terre de livres
La Croix 16-11-17 Le Salon du livre de Beyrouth, qui se terminait ce 12 novembre, a confirmé la force de la littérature libanaise et la prééminence du Liban au Moyen-Orient
pour le livre.


La démission surprise du premier ministre libanais Saad Hariri, le 4 novembre, ouvrant une nouvelle période d’incertitude au Liban, prolongera-t-elle le malentendu qui tient ­depuis des années les touristes éloignés d’un pays où la douceur de vivre, le goût de l’accueil et les richesses culturelles devraient pourtant les attirer en masse?

Le Salon du livre francophone de Beyrouth, dont la 24e édition s’est terminée le 12 novembre, attirant professionnels, écrivains, public et élèves des écoles de tout le pays, est l’un des événements par lequel Beyrouth entend réaffirmer son statut historique de capitale intellectuelle du Moyen-Orient. « Capitale de la douleur, capitale de la merveille et de la grâce », écrit Salah Stétié dans La Maison des agapanthes.
Les auteurs libanais francophones et arabophones (et pour la diaspora, anglophones) confortent cette position par leur audience au-delà des frontières. Dans le sillage de notoriété du grand Khalil Gibran, on trouve les poètes Adonis, Vénus Khoury-Ghata et Salah Stétié, l’académicien Amin Maalouf, les dramaturges et romanciers ­Wajdi Mouawad et Elias Khoury, les écrivains Joumana Haddad, Charif Maj­dalani, Rabee Jaber, Imane Humaydane, Alexandre Najjar, Andrée Chedid, Jabbour Douaihy,
Rachid El-Daïf, Najwa Barakat…

La littérature libanaise a de longue date chanté un pays de cocagne, mais sait mieux depuis la guerre de 1975 éclairer ses contradictions et tous les aspects de la vie. Charif Majdalani (lire page suivante) décrit avec lucidité la « vénération » séculaire mais équivoque pour les légendaires montagnes libanaises?: « pure idéalisation, sacralisation issue d’une habitude, d’un tic, de quelque chose qu’ils tenaient de leurs ancêtres », écrit-il dans son dernier roman. Et les rêves que cet attrait avait enracinés?: « notre envie d’accompagner les grandes aventures révolutionnaires de ce temps-là n’était que la conversion ratée, tronquée par les circonstances, d’un mouvement en nous beaucoup plus profond, plus vaste, celui d’un désir d’espace et de gloire à l’ancienne, de quête absurde d’un certain Orient dans les choses, de fondation de royaumes, d’héroïsme et de gloriole qui n’existent en réalité que dans les livres ».

Cette littérature a connu un tournant, la guerre ayant « permis paradoxalement la naissance du roman arabe libanais, parce qu’elle a cassé tous les tabous et ouvert le champ à la narration », indique Elias Khoury, cité par Alexandre Najjar dans son Dictionnaire amoureux du Liban.
Une analyse qui vaut aussi pour les francophones.

La talentueuse dessinatrice Zeina Abirached raconte, dans ses romans graphiques au trait blanc sur noir reconnaissable, aussi bien son enfance tourmentée que le bonheur de la cuisine libanaise ou la magie du Piano oriental. Autre artiste de talent, Lamia Ziadé est allée vers la mode, un livre érotique et d’autres pour la jeunesse avant de consacrer trois romans graphiques au Liban. Le dernier raconte, à la manière de vies de saints, un siècle au Proche-Orient martyrisé, tel que vécu par une grande partie des Arabes chrétiens qui ont placé leurs espoirs dans le Hezbollah.« Le pays est au bord du gouffre sur le plan politique, note l’éditeur franco-syrien Farouk Mardam-Bey, directeur de la collection « Sindbad » (Actes Sud). On ne sait jamais ce qui va se passer et pourtant, le Liban connaît une vie culturelle intense qu’on ne trouve pas dans les autres capitales arabes. La littérature libanaise est très très vivante. Mais cela ne signifie pas que les gens lisent. »

Si l’âge d’or de l’édition libanaise appartient au passé, le pays du Cèdre, où la tradition de l’imprimerie remonte au XVIe siècle, exprime toujours là son ouverture?: premier pour le savoir-faire et la liberté d’expression au Moyen-Orient. Le dernier roman de l’arabophone Jabbour Douaihy prend pour sujet l’édition. À travers un jeune candide souhaitant faire publier sa poésie, Le Manuscrit de Beyrouth retrace une histoire du livre qui se confond avec celle du pays, entre grandeur passée et dérives immaîtrisées.

« Nous avons eu des périodes beaucoup plus difficiles, après des attentats notamment, rappelle Malaké Chaoui, directrice de la librairie Antoine de Beyrouth, On continue de se battre pour la culture, malgré les obstacles. Les Libanais sont un peuple de résilients. » Mais il faut désormais compter avec la concurrence des pays du Golfe, qui recherchent un brio symbolique à travers la culture. Dans ce pays historiquement multilingue, la baisse du français, pratiqué par un tiers de la population (toutes communautés confondues), est un relatif frein à l’essor des livres francophones. Maroun Némeh, directeur de la Librairie orientale de Beyrouth, est le président du Syndicat des importateurs, qui réunit les libraires libanais historiques. Une association fondée il y a vingt ans pour tenter d’établir un prix unique de vente inspiré de la loi Lang française. Des efforts restent encore à venir pour une telle régulation qui aiderait le secteur. « Il y a beaucoup à faire aussi pour la traduction des ouvrages du français vers l’arabe », précise-t-il.

Parallèlement, « le roman est devenu le principal genre littéraire en langue arabe, langue connue autrefois pour être celle de la poésie, rappelle Farouk Mardam-Bey. Il y a maintenant un engouement pour le roman dans tout le monde arabe, avec une production très intéressante, au Maghreb, dans les pays du Golfe, en Mauritanie, au Koweït. » On pourra le vérifier à partir du 30 novembre à Beyrouth, où s’ouvrira pour deux semaines le « Beirut International Arab Book Fair », événement dédié au livre arabe créé en 1956, qui réunit 200 éditeurs arabophones et attire 300 000 visiteurs chaque année. De quoi réaffirmer l’inépuisable vitalité de Beyrouth.
Sabine Audrerie

Les auteurs libanais en librairie cet automne 2017/2018


Zeina Abirached:
Mourir partir revenir. Le jeu des hirondelles (roman graphique, Cambourakis) et Le Piano oriental (roman graphique, Casterman).
Rabih Alameddine: Les Vies de papier (roman, traduit de l’anglais par Nicolas Richard, 10/18 et Les Escales).
Imane Humaydane: Cinquante grammes de paradis (roman, traduit de l’arabe par Hana Jaber,
Editions Verticales).
Jabbour Douaihy: Le Manuscrit de Beyrouth (roman, traduit de l’arabe par Stéphanie Dujols, Actes Sud).
Salah Stétié: La Maison des agapanthes et Le Voyage d’Alep (récits, Fata Morgana).
Dominique Eddé: Edward Said. Le roman de sa pensée (essai, La Fabrique).
Charif Majdalani: L’Empereur à pied (roman, Seuil).
Vénus Khoury-Ghata: L’Adieu à la femme rouge (roman, Mercure de France).
Kamal Mouzawak: Manger libanais (culture, illustrations de Zeina Abirached, Marabout).
Alexandre Najjar: Mimosa (récit, Les Escales) et L’École de la guerre (récit, La Table ronde).
Lamia Ziadé: Ma très grande mélancolie arabe (roman graphique, P.O.L).


Cercle Khalil Gibran
le Cercle Khalil Gibran est une association française régie par la loi de 1901, de réflexion et de débat libre en vue de contribuer à l'amélioration de la vie publique et politique au Moyen-Orient et ce, au bénéfice d'une société nouvelle basée sur des valeurs de démocratie, de laïcité et d’émancipation de l’individu.
Son groupe Facebook regroupe plus de 200 personnes et vous infome non seulement sur l'actualité culturelle liée à l'auteur du Prophète mais aussi libanaise au sens large.

ONORIENT
Ce site se définit comme le portail d'informations centré sur l'élan créatif au Maghreb et au Moyen-Orient. Nous vous proposons donc de l'ouvrir par sa porte libanaise qui met en valeur des évènements originaux au Liban, pays riche en créations artistiques par excellence!


Télécharger en pdf
Auteur: Emmanuel Haddad
Cartographie du spectacle contemporain vivant au Liban
L'IETM - réseau international des arts du spectacle contemporains - est un réseau basé à Bruxelles de plus de 500 organisations et membres individuels du monde entier qui travaillent dans le secteur des arts du spectacle contemporain.Il a publié en Mars 2017 un étude riche et précise dressant un état des lieux au Liban.

Collectif Théatral Zoukak
Créé en 2006 par Omar Abi Azar, acteur et metteur en scène libanais,
le Collectif Zoukak est né de la volonté de placer la pratique théâtrale au cœur des questions d’engagement politique et social, ainsi que de la conviction que la foi dans la collectivité est un moyen de lutter contre la marginalisation. Cette démarche a été récompensée par la Fondation Chirac qui lui a décerné à l'automne 2017 le prix "Culture pour la Paix".

Beyt el Kottab
Maison Internationale des Ecrivains à Beyrouth

Crée en 2013, cette association qui se distingue d'une résidence d'écrivains, vise à organiser des rencontres publiques d'auteurs libanais et internationaux et à publier une revue littéraire annuelle.
Elle privilégie le croisement des mondes de cultures et des langues.

Editions Noir Blanc Et Caetera
Dernière née des maisons d'édition libanaise en 2012, elle privilégie l'auteur de la conception jusqu'à l'impression de son oeuvre.
Elle cherche à dénicher en priorité de nouveaux talents dans l'esprit d'une résistance culturelle jugée nécessaire. On comprend ainsi d'autant mieux son choix quasi exclusif pour la langue française.

Alexandre Najjar
Personnalité incontournable de la francophonie libanaise depuis près de 20 ans,
il se définit lui-même comme un écrivain protéiforme. Entrez dans sa "maison du livre" par la porte de toutes ses parutions jusqu'en 2015. Son dernier livre "Mimosa" a été présenté au Salon du Livre de Beyrouth 2017.

Vénus Khoury-Ghata
Elle est une très grande dame des lettres; auréolée de nombreux prix – prix Goncourt de poésie, grand prix de poésie de l’Académie française, grand prix de poésie de la Société des Gens de Lettres, prix Jules Supervielle, National Book Award, etc – et d’une œuvre qui a traversé les frontières : une quarantaine d’ouvrages entre romans et poésies, traduits en quinze langues qui en font, à travers la poésie une ambassadrice exceptionelle de la francophonie libanaise.

Anthologie de la littérature libanaise francophone
Georges Labaki, universitaire de renom et président de l'ENA, vous propose un recueil volumineux intitulé Anthologie de la littérature libanaise d’expression française, fruit d’un travail dense de recherche et de synthèse. Edité à l'été 2017, aux editions anglophones de la NDU, sous l'égide du Centre de la Pensée Libanaise, c'est un ouvrage précieux et un clin d'oeil pour la francophonie libanaise.

Dawawine
Situé à Gemmayzé, se définit comme un espace dédié aux arts, à la scène au son et à l'image.Une atmosphère sereine de bibliothèque ou cohabitent à merveille culture et restauration dans toutes les langues.
C'est un lieu vraiment propice aux échanges et à la découverte.

Ibrahim Maalouf
Révèlé notamment au Liban au milieu des années 2000 par LIBAN jAZZ, le trompettiste franco-libanais devenu célèbre en Europe met sa carrière scénique entre parenthèse jusqu'en 2019. On se contentera bien du plaisir d'écouter d'ici là ses albums. Le dernier sorti en Novembre 2017 honore Dalida, autre artiste à dimension multiculturelle. Qui n'adore pas Ibrahim Maalouf, non seulement pour son art mais aussi pour sa personnalité qui honore la culture franco-libanaise.

Liban Jazz
Fondé en 2004 par Karim Ghattas, LIBANJAZZ est devenue la référence en matière de concerts et de festival de Jazz au Liban.
L'Institut Français au Liban et le Music-Hall sont ses partenaires évènementiels fréquents. Un petit effort de francophonie dans la communication serait donc particulièrement bienvenu...

Maison des Arts de Fraykeh
Découvrez un lieu d'exception dans un des nombreux villages de la proche montagne du Metn, situé à seulement 18 Kms de Beyrouth, face à la vallée de Nahr-el-Kalb et de Sannine, sur la route de Beit-Chabeb entre Antélias et Bikfaya. Nous vous proposons d'y entrer par la "porte" rendant hommage à Mounir Abou Debs, homme de théâtre franco-libanais décédé en 2016
.

Portail des médiathèques de l'Institut Français du Liban
8 sites, 1 bibliobus, 12 bibliothécaires et 125000 documents


Sélection pour le Prix France-Liban 2017
Le prix France-Liban à "Ma très grande mélancolie arabe" de Lamia Ziadé
Comme le démontre son romain graphique, Lamia Ziadé est l'une des rares artistes qui manie le crayon
et la plume avec autant de dextérité. Elle vient ainsi de recevoir le prestigieux prix France-Liban pour

"Ma très grande mélancolie arabe" (éditions P.O.L.)
Le lauréat a été annoncé fin janvier et le prix sera remis en mars 2018 durant le Salon du livre de Paris.
Liste des autres ouvrages en lice pour le Prix France-Liban 2017 :
Abi Zeid Mounira. Le retour à la Genèse (Dar Al-Farabi, 2017).
Al Joundi, Darina. Prisonnière du Levant (Grasset, 2017).
Baron, Xavier. Histoire du Liban des origines à nos jours (Taillandier, 2017).
Bejjani Raad, Nada. Le jour où l’agave crie (L’Harmattan, 2017).
El Khoury, Nada et Matta, Robert. Le vivier de l’oubli (Ecriture, 2017).
Fleyfel, Antoine. Les dieux criminels (Les éditions du Cerf, 2017).
Germanos, Youssef. Petites morts à Beyrouth (Tamyras, 2017).
Ghazal, Saïd. La langue oubliée de Dieu (Editions Erick Bonnier, 2016)
Saleh-Kayali, Zeina. Figures musicales du Liban (Geuthner, 2016).
Tawk, Aline. L’horizon d’un regard (Editions de la revue Phénicienne, 2016).

Sélection pour le Prix Phénix de Littérature 2017
Qui pour succèder à Carmen Boustany, lauréate en 2016 pour son ouvrage
"Andrée Chedid, L'écriture de l'amour" paru aux éditions Flammarion?

Le lauréat 2017 est Xavier Baron pour:
L'Histoire du Liban
Xavier Baron retrace l'histoire du Liban jusqu'à nos jours, en expliquant comment il s'est formé et pourquoi son histoire est si complexe. Ce livre part des origines fondatrices (montagne-refuge de communautés persécutées), essentielles pour comprendre le pays et son mode de fonctionnement. Il balaie les différentes phases historiques qui l'ont façonné, et il va jusqu'à la période actuelle. Il explique au passage toute l'ambiguïté des relations avec la Syrie. Il s'agit du seul ouvrage disponible couvrant la globalité de l'histoire libanaise.
Rappel de la liste des ouvrages finalistes pour le Prix Phénix 2017:
Nada El-Khoury et Robert Matta, le vivier de l'oubli
Xavier Baron, L'histoire du Liban
Nada Bejjani Raad, Le jour ou l'agave crie
Carole Ziadé Ajami, Père, pourquoi m'as tu abandonnée
Emmanuel Villin, Sporting club

Crée en 1996, le prix Phénix, initiative de l'écrivain Alexandre Najjar, récompense chaque année un ouvrage écrit par un libanais en français ou écrit par un auteur francophone sur le Liban.Il est décerné par un jury composé d'écrivains et de journalistes libanais et français.
Ce prix bénéficie depuis sa création du parainage de la Banque Audi.

Le Choix Goncourt de l'Orient
Le Choix Goncourt de l'Orient » est un prix littéraire francophone régional inspiré du Prix Goncourt.
C'est un événement organisé par la Direction régionale
Moyen-Orient de l'AUF et l'Institut français du Liban et parrainé depuis sa création en 2012 par l'Académie Goncourt.

Mémoire d'un C.L.A.C à Sin-el-Fil
Un CLAC est un Centre de Lecture et d'Animation Culturel. Plus d'une vingtaine furent mis en place dans tout le Liban depuis le début des années 2000. Celui-ci a du fermer en 2015 lors de la mise en place du réseau des médiathèques.

Rawiya Editions
Fondées en 2012, les Éditions Rawiya naissent de la rencontre de deux férues du livre, Patricia Elias et Dima Samaha.
Leurs parcours dans l’édition et la littérature les ont réunies autour de ce nouveau projet: donner à lire des livres inexistants à ce jour et qu’elles aimeraient voir dans leurs bibliothèques...

Nation Initiative - Machrou'Watan est une association fondée en 2016 et animée,
entre Paris et Beyrouth, par Nadine Garabédian. Son credo devenu sa devise est:

"Nos enfants d'aujourd'hui sont le Liban de demain "
La francophonie dans les réseaux pédagogiques libanais est l'un de ses objectifs majeurs.
L'I.F.Liban et le Ministère libanais de l'éducation sont ses partenaires principaux.

Fondation Adyan
C'est une fondation interreligieuse crée en 2006 dont l'objectif prioritaire est de faire émerger une citoyenneté non confessionnelle. Elle a ainsi récemment formé des journalistes libanais pour déconnecter esprit partisan et appartenance religieuse.

AMEL France
AMEL France est une association issue du mouvement porté par l’ONG libanaise non-confessionnelle AMEL Association International, créée en 1979 par le Dr. Kamel Mohanna. AMEL est attachée à une vision universelle et internationale des Droits de l'Homme et à la construction d'un futur commun avec un esprit de solidarité humaine.

Malte Liban
Françoise Bourbon de Lobkowicz, descendante de Saint Louis vient de célébrer, en 2017, les 30 ans de son association Malte-Liban, dont l'objet est de recueillir les fonds nécessaires pour promouvoir les opérations de l'Ordre de Malte au Liban qui fait toujours honneur à la langue française dans sa communication afin de promouvoir ses oeuvres tant éducatives que sociales ou caritatives.

L'Actualité des Phéniciens
Préserver la mémoire, conserver l'avenir est la devise de ce blog qui vous informe des évènements autour de l'histoire, des villes et autres thèmes sur la Phénicie.

Le Musée National de Beyrouth
il est à la fois une figure de proue du tourisme culturel au coeur de la capitale libanaise tout comme il est devenu durant la guerre un lieu symbolique et historique permettant le passage entre les deux secteurs de Beyrouth. Les passionnés d'antiquité pourront aussi visiter le site Archileb.

Terre Liban
Terre Liban - Sauvegarde du Liban - APSAD
"Sauvegarde", le mot-clé en commun de ces deux associations libanaises crées dans les années 2000, tournées l'une vers la protection d'un environnement en souffrance, l'autre vers un patrimoine historique et architectural à préserver.
APSAD

I.C.H.T.A.R Liban
2018 constituera sans doute un nouvel élan pour cette association animée par Marie-Josée Rizkallah comme en témoigne son nouveau logo évocateur de la défense du patrimoine libanais en général. I.dentité, C.ulture, T.raditions, H.istoire,
A.rts et R.acines constituent le large champ d'intervention d'ICHTAR qui respecte
de surcroit la tradition du bilinguisme français-arabe dans sa communication...

Association Internationale de Sauvegarde de Tyur
Fondée et présidée depuis 2008 par Mme Maha El-Khalil Chalabi, cette association agit en permanence pour préserver le patrimoine de Tyr désormais classé par l'UNESCO.

Dans son cadre, un "Village de l'Artisanat" a été inauguré à Tyr en Septembre 2017.

Liste et liens des écoles et lycées homologués au Liban > Télécharger ici!
Enseignement Français homologué au Liban
Au Liban, 41 Etablissements sont homologués en 2017 pour dispenser un programme conforme à l'Education Nationale.
Ce réseau représente plus de 58000 élèves, dont environ 90%
de libanais, entre le Primaire et la Terminale: un réseau d'une densité unique pour la taille du pays.


Lycée Franco-Libanais
Verdun de Beyrouth

* 51 à la rentrée 2020
Lycées Franco-libanais
A Beyrouth et dans tout le Liban ce sont désormais plus de 50 établissements homologués* qui forment la pierre angulaire de l'enseignement du français et de l'avenir de la francophonie libanaise. Outre les deux grands lycées ci-contre
accèdez à chacun d'eux, collèges et lycées, grâce au site de l'AEFE.
> Etablissements AEFE Liban
Web-radios de lycéens:
Récits d'expérience au Liban, avec des élèves de 5ème et de seconde de Beyrouth
Des collégiens, des lycéens et des enseignants de deux établissements franco-libanais de Beyrouth ont amélioré leur pratique radio lors d’une formation qualifiante de l’atelier webradio dès le priintemps 2019.


L'Orient Le Jour Junior
L'Orient Junior est un supplément du quotidien francophone. Il s'adresse en premier lieu aux ados et donc aux lycéens qui sont scolarisés dans les établissements libanais francophones. Sa version papier sort le dernier week-end de chaque mois mais son site web fait preuve d'un dynamisme et d'un modernisme dont son ainé pourrait même s'inspirer.

Gwinie Magazine
Crée en 2011, Gwinie est un magazine ludique et coloré destiné aux petits de 6 à 10 ans. Il est rédigé par une équipe de spécialistes de l'enfance et parait six fois par an.
L'équipe effectue aussi des animations dans les écoles et démontre qu'au Liban, il existe donc bien une francophonie des touts petits prête à assurer celle ce demain!

En Français, tout est possible!
Découvrez les atouts du français
pour les élèves et les étudiants libanais dans cette infographie réalisée dans le cadre d'une campagne de promotion de la francophonie au Liban. Cette campagne lancée en mai 2016 est le fruit d'un partenariat étroit entre l'Institut français du Liban, le Ministère libanais de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur, le Ministère libanais de la Culture et le Bureau Moyen-Orient de l'AUF. Elle s'inscrit dans le plan d'action du FSP "Consolidation et développement de la francophonie au Liban".
Pourquoi le Liban parle français

Codes culturels au Liban en affaires, business et management
Le Liban peut paraitre très accessible dans le domaine des affaires pour un cadre ou dirigeant français de par la francophonie ambiante. Mais la langue en partage ne fait pas tout et cet atout majeur ne doit pas êtte gâché par des erreurs de comportement.
Le lien ci-contre vous fait une bonne présentation du pays sous l'angle du savoir-faire en matière de négociation alliant cordialité, culture et tradition.


7 & 8 Novembre 2017, Colloque annuel de l'AUF à Beyrouth sur la qualité dans l'enseignement supérieur
Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche font aujourd’hui face à de nombreux nouveaux défis.Parmi ceux-ci, la question de la qualité et de sa validation dans les établissements d’enseignement supérieur est devenue essentielle.

EDUCATION & FORMATION FRANCOPHONES AU LIBAN
USJ - Université Saint-Joseph


AUF-MOYEN ORIENT

Institut Français du Proche-Orient
I.F.P.O
A.L.E.F - Association Libanaise
des Enseignants de Français



Francophonia Liban

ESA - Ecole Supérieure des Affaires
LCU - Université Libano-Canadienne


Université Libanaise -
Filère Francophone de Droit
SchoolNet Liban
Label France Education au Liban
ALBA - Beaux Arts au Liban
Université Antonine
ULF - Université Techno et Sciences Appliquées Libano-Française
Université La Sagesse


Notre Dame de Jamhour
Association des Anciens
CRDP - Centre de Recherche et Développement Pédagogique

I.T.F.L Institut Technique
Franco-Libanais
I.S.A.E - CNAM Liban

USEK - Université Saint Esprit Kaslik
On se réjouit de la nouvelle version francophone en 2018 de cette Université historique ou la francophonie semblait en régression. Notons qu'elle vient aussi de recevoir la distinction d'Université la plus "verte" du Moyen-Orient. Son réseau d'Anciens/Alumni en France est très actif.
USJ - Campus du Liban Nord
Inauguré en 1995 dans ses locaux actuels de Ras Maska à l'entrée de Tripoli/Trablous, le CLN constitue désormais le second pôle majeur d'enseignement universitaire de l'USJ après Beyrouth. Le champ de ses formations et recherches ne cessent de s'élargir pour répondre aux besoins socio-économiques de la région dont Tripoli est la capitale.

Présentation de la Francophonie universitaire au Liban > Télécharger ici!

Campus - Supplément hebdo de L'OLJ
Chaque Samedi, retrouvez l'actualité des étudiants et des universités grâce à ces pages spéciales de L'Orient Le Jour.
La version papier est dynamisée par un groupe Facebook.

Mi-Semaine, le magazine francophone de l'A.U.S.T
C'était la bonne surprise du printemps 2017 à l'occasion du mois de la Francophonie au Liban. Cette université privée a décidé de mettre en valeur ses filières francophones à travers ce nouveau magazine qui compte déjà plus de 230 numéros dans sa version anglophone. Une belle initiative...à confirmer!

Réseau FLAP - Etudes en France
Le FLAP est le Réseau des Franco-Libanais Académiques et Professionnels.
La mission principale du Réseau FLAP est l’orientation des étudiants Libanais et Franco-Libanais dans leurs recherches d’emploi en France afin de faciliter leurs insertions professionnelles. Il est basé à Grenoble en France et peut:
1. Aider les étudiants Libanais et Franco-Libanais dans la recherche du financement pour réaliser leurs études en France;
2. Orienter les étudiants Libanais et Franco-Libanais souhaitant s’inscrire dans des établissements d’enseignement supérieur français;
3. Guider les étudiants Libanais et Franco-Libanais dans leurs parcours académiques en France, en prenant en compte leurs besoins exprimés;
4. Faire le lien entre le système académique libanais et français afin de développer la coopération scientifique et académique franco-libanaise.

Forum de Etudiants Libanais de France
Le Forum des Etudiants Libanais de France (FELF) est un espace de rencontre entre les étudiants libanais de France et les cadres évoluant dans des entreprises appartenant à différents domaines de compétence.
Organisé par l'Institut du Liban (Forces Libanaises en France) annuellement depuis sa création en 2007, le FELF est devenu
le rendez-vous incontournable de la vie estudiantine libanaise de France. Cette page Facebook est destinée à tous les jeunes libanais de France mais surtout aux :
- étudiants à la recherche d'un stage en France
dans le cadre de leur études.
- jeunes professionnels souhaitant trouver un emploi au Liban.
La dernière édition du FELF était prévue le 14 Mars 2020.

E.N.A Liban
La mission de l'ENA-Liban est la formation professionnelle des administrateurs civils libanais. Crée en 2004 et grandement financé par la France, les enseignements sont partiellement dispensés par des intervenants français et le partenariat avec l'ENA en France demeure actif.
Il s'agit d'un projet qui fut initié par Jacques Chirac et Rafic Hariri.

Liban Canada Fonds
Le LCF organise des levées de fonds annuelles pour soutenir l’action d’associations caritatives libanaises travaillant directement avec les enfants handicapés.Ses partenaires libanais sont:
L'Association du foyer de l'enfant libanais (
AFEL), L'Institut de rééducation audio-phonétique (IRAP), SESOBEL et ANTA AKHI.

Les Amis du Liban
à Monaco

Cette association, présidée par Mme Boueri, est très respectée pour son travail de terrain au Liban. Elle a fêté ses 15 ans en 2017. Elle oeuvre dans le secteur hospitalier, dans le domaine de l'éducation et aussi l'aide aux personnes agées. Elle organise chaque année un gala de bienfaisance pour collecter des fonds et honorer l'amitié libano-monégasque; l'occasion de rappeler l'existence d'un Consulat honoraire du Liban à Monaco.

Commission Nationale Libanaise pour l'UNESCO
C'est un organisme national qui assure la liaison entre l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ainsi que l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO) et la fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures (FAL) d’un côté, et entre les départements nationaux officiels et la société civile libanaise d’un autre, dans les domaines de l’éducation,
les sciences, la culture et la communication.

France Volontaire au Liban
La demande des jeunes pour le Liban est forte et les missions denses comme en témoigne la Journée "EVL" du Volontariat à Beyrouth en Octobre 2017.
Si vous souhaitez faire cette expérience internationale entre deux semaines et trois mois, que vous avez de 18 à 25 ans, votre voyage commence ici!

Scouts du Liban
Les Scouts du Liban, fondée en 1938, sont une des plus anciennes associations scoutes libanaises. Fondée sur un esprit d’éducation à la citoyenneté et au service, Les Scouts du Liban sont, depuis leur fondation, affiliés à la grande fraternité mondiale du scoutisme.

Guides du Liban
Le Guidisme est un mouvement international de scoutisme féminin.
Les Guides du Liban existent depuis Noël 1937. Elles ont su développer et actualiser leur proposition et leurs méthodes pour offrir toujours un espace de développement et d’engagement à des jeunes filles et des jeunes femmes enthousiastes.

Institut Cervantes de Beyrouth
On ne peut que se féliciter que nos voisins espagnols aient choisi la langue française en complément du castillan pour présenter leur centre culturel et d'apprentissage de langues à Beyrouth. L'Institut Cervantes est une institution creée en 1991 dans le but de promouvoir l'enseignement de la langue espagnole et de diffuser la culture de l'Espagne et des pays hispanophones. Compte tenu de l'importance de la communauté libanaise dans de nombreux pays d'Amérique Latine, la présence de cet Institut Cervantès dans la capitale libanaise prend donc tout son sens.

Carré d'Artistes Beyrouth
Carré d'Artistes est une chaine franchisée internationale de galeries d'art contemporain dont la tête de pont est à Aix en Provence, dans le sud de la France. Présente sur plusieurs continents, elle mêle les talents d'artistes français, locaux et internationaux. Déjà présente à Istanbul, elle n'a pas manqué l'occasion de s'installer à Beyrouth au coeur des nouveaux Souks pour asseoir la capitale libanaise dans son rôle moteur de l'art contemporain au Moyen-orient. Retrouvez ici la liste des exposants.

Le Liban dans la Francophonie
LibanVision met ici en lumière l'intervention de Mr Alfred Gilder, écrivain, à l'occasion d'un congrès international de Pneumologie tenu à Beyrouth en Avril 2013.
Celle-ci vous permettra de manière claire de comprendre les raisons historiques d'une présence pérenne de la langue française sur ce territoire au coeur du Moyen-Orient.
Elle expose aussi les enjeux de la présence endogène du français dans la structure
éducative et sociologique du Liban qui en fait un modèle régional unique.

FRANCOPHONIE ET PRESENCE LIBANAISE DANS LE MONDE
Diaspora Libanaise Overseas France

Canada - Al Arz

Union Libanaise Culturelle Mondiale
ULCM - Paris

Union Culturelle Libanaise en Suisse


Côte d'Ivoire & Afrique francophone
Belgique - Monde

Ambassade du Liban en Belgique
> Visite en ligne
Associations Libanaises en France
avec Ambassade du Liban en France
Amis du Liban Suisse - Liban


Diaspora Libanaise en
Afrique de l'Ouest
RJLiban pour la Jeunesse


Solidarité Liban Suisse
Depuis 1988, SLS offre des bourses pour la Paix.
Elles permettent l’accès à l’éducation, qui est un droit inaliénable de tous. Ils peuvent donner de l’espoir aux jeunes Libanais qui souhaitent s’engager pour la paix et le développement de leur pays.

Les Amis du Liban à Tahiti - Polynésie
La communauté libanaise est bien présente dans ce territoire d'outre-mer réunissant environ 250 membres.
Un consulat honoraire y a même été mis en place sous l'impulsion de Mr Joseph Maroun, grand militant de la Francophonie, à l'origine de l'association
"Amis du Liban Tahiti".

Chaque trimestre est éditée une revue de grande qualité:

Arz Lebnaan - Cèdre du Liban, dont la dernière édition est consutable en ligne ci-contre.
L'action de cette association a obtenu une reconnaissance officielle lors de la visite de l'Ambassadeur du Liban en France en février 2019 et la réception de ce dernier à l'Assemblée de la Polynésie Française.

Regard de LibanVision sur la Hammana Artist House

Illusions d'aujourd'hui et désillusions de demain de la francophonie libanaise?
Avant toute chose, précisons que nous adorons le projet de Dr Robert Eid et sa mise en action par le Collectif Kahraba sous la houlette d'Aurélien Zouki.
Revenons toutefois sur l'engagement de l'Ambassade de France entre la pose de la première pierre le
23 Juillet 2016 et l'inauguration de la Maison d'Artistes de Hammana le 12 Août 2017 qu'honora de sa présence le nouvel ambassadeur, S.E Bruno Foucher. Ce lien entre la France et la H.A.H va de soi, tant le projet parait en droite ligne avec les valeurs de la France et de la Francophonie. Néanmoins, il est clair que sa langue quasi unique de communication, tant pour le site-web que sa page Facebook est l'anglais.
Sans doute ce choix est-il guidé davantage par le pragmatisme que le dogmatisme mais avouez qu'il intrigue lorsqu'on sait que la plupart des acteurs du projet sont d'excellents locuteurs de la langue de Molière. Loin de craindre d'être qualifiés de ringards, nous rappelons que la francophonie ne cesse officiellement
, pour se moderniser,de se projeter dans le multilinguisme, notamment dans le cas du Liban. Voilà un objectif tout à fait noble et louable à la condition expresse que cette grandeur d'âme n'aboutisse à un monolinguisme vers l'anglo-américain! Au coeur de la vallée de Lamartine, voir l'anglais devenir de facto la langue véhiculaire unique, de surcroit dans une antre de la culture, créerait un sacré malaise.
Elle est si belle, cette résidence d'artistes, dans son architecture
des murs comme de l'esprit.
Nous nous étions pris à rêver, il y a un an, qu'elle serait un peu une Résidence des Pins miniature ou se mélangeraient les langues et les cultures. C'était encore le temps des illusions et nous aimerions servir de télégraphiste entre la rue de Damas et Hammana pour pouvoir encore éviter celui des désillusions.
En effet, une inflexion dans la gestion linguistique et de communication de ce beau projet nous parait indispensable pour qu'il ne devienne pas le symbole d'une francophonie libanaise de demain qui se conserve aussi peu de temps que les cerises fraichement cueillies...

JM Druart

Maison du Liban à Paris
Depuis 1948, cette résidence au sein de la cité internationale universitaire accueille jusqu'à 136 étudiants en fin d'études. Elle est gérée par l'ACFL et l'Ambassade du Liban en France

Religion et Spiritualité au Liban
Mar Charbel - St Charbel - Annaya

A l'instar de Notre Dame du Liban à Harissa, ce monastère situé à Annaya dans la montagne est devenu un haut lieu libanais de pélerinage, de rassemblement religieux et de tourisme culturel.
Ordre Antonin Maronite

Fondé à la fin du XVIIème siècle, cette congrégationoeuvre inlassablement à la transmission de la foi et à l'enseignement en demeurant un inlassable acteur de la francophonie au Liban.

Regard sur la Franc-Maçonnerie libanaise francophone
La Franc-Maçonnerie est un univers, certes discret, ou un certain nombre de loges utilisent toujours, au moins partiellement, la langue française.
Parmi celles-ci on peut citer Le Grand Orient du Liban, La Grande Loge Bet E-L, Le Grand Orient de Canaan, Le Grand Orient Arabe. On doit aussi mettre en exergue la création plus récente de la Loge Tanit (1ère loge féminine au Liban) issue de la Grande Loge des Cèdres.

Les cartons de la francophonie libanaise
sur le web culturel au Liban



Dans le Vert
Il faut bien chercher pour sortir un carton vert dans le secteur de la francophonie culturelle au Liban. Un paradoxe de plus au pays du cèdre ou le français est souvent revendiqué comme langue de culture. En matière de francophonie libanaise nous adresserons notre palme à l'Agenda Culturel qui avec perséverance et rigueur depuis vingt ans ou presque édite le programme des manifestations culturelles sur un rythme bi-mensuel et en français.
Le secteur de l'éducation est aussi fidèle à la "francophonie libanaise" et nombre de lycées et universités continuent de proposer une version francophone de leurs établissements.
Il en va de même dans le domaine littéraire et de l'édition ou certains auteurs francophones ou éditeurs (Alexandre Najjar et les éditions Tamyras par ex.) sont d'inlassables militants et diffuseurs de francophonie libanaise.

Dans le Rouge
En quinze à vingt ans, nous avons noté une régression notoire et préoccupante de l'usage du français dans le domaine des galeries d'art, de peinture et des artistes eux-mêmes.
Une grande majorité a basculé vers le tout anglais, ne se donnant même plus la peine de mettre à jour ou en ligne une version francophone de leur site web ou ayant opté pour l'unilinguisme dans leur communication sur les réseaux sociaux. C'est une tendance très lourde, notamment chez les jeunes artistes qui doit illustrer la situation préoccupante de la francophonie libanaise. Sans doute les autorités locales, si elles en ont la réelle volonté, et les représentations diplomatiques locales des pays francophones, au premier rang desquelles la France, doivent-elles être lucides et conscientes de cette situation et mettre en place des actions incitatives pour sauver ce qui peut encore l'être et endiguer cette tendance.


LibanVision est d'abord un assistant de navigation sur Internet à partir d'un tri exhaustif des acteurs représentatifs de la francophonie au Liban et à l'étranger.
Au-delà, LibanVision traite les évènements et projets liés à la Francophonie libanaise.

Notre moteur de recherche personnalisé ci-dessus vous permet d'accéder, grâce à la technologie avancée de Google, à tout le contenu et aux archives de LibanVision accumulées depuis fin 2000 inclus le sommet de la Francophonie d'Octobre 2002.







LibanVision, Observatoire de la Francophonie libanaise dans le monde, informations, moteur et outil de recherche dédié au Liban et au web libanais francophone.
Site-web d'information, de ressources et de liens libanais francophones et plateforme de navigation sur Internet en français sur le Liban.
Site optimisé pour Google Chrome - LBVision - OBServatoire de la francophonie libanaise - 2000-2017-2020