"Les 100 liens qui font la francophonie libanaise"
Le Site-web libanais francophone du mois: 12/2017
 Accueil Actualité-Médias | Culture-EducationTourisme-Voyages | Evènements & Francophonie | Archives 2001-16
  LibanVision, le regard de la Francophonie Libanaise.
Le Liban est un pays francophone bien particulier.
Au Liban, le Français est plus une langue seconde qu'une langue étrangère et s'utilise en priorité comme une langue de culture. Les libanais sont souvent trilingues et adaptent ainsi leur pratique de la langue en fonction des circonstances.
Sur le web, la francophonie apparait en retrait tout en montrant néanmoins une belle diversité que LibanVision a pour objectif de structurer pour vous en faciliter l'accès et l'usage.
LibanVision est à la fois un portail et un observatoire des acteurs de la francophonie libanaise au Liban,en France et dans le monde avec le but de contribuer à sa vitalité et sa pérénnité
.

Nous contacter?
Qui Sommes Nous?

LibanVision.com


Votre Portail et lien privilégié avec le Liban francophone et 1er observatoire en ligne de la francophonie libanaise au Liban et dans le monde.
Email - courriel en français:
contact@libanvision.com



Actu Culturelle au Liban

Les Infos en Français




Nouvelle plateforme Infos

Vainqueur du concours
"Femme Entrepreneure"




Nuit des musées au Liban




Voir le Tour du monde de la Francophonie à Beyrouth


Ecoutez Nostalgie en live


RADIO LIBAN 96.2


RADIO ORIENT

Liban & France

RADIO NOSTALGIE

Liban - 88.1 FM


Voir Code24 Magazine





Infos & Services


Dico Français-Libanais

Nouvelle édition 2018





Immobilier au Liban



Informations thématiques
Le français au Liban

L'enseignement en français au Liban

La Diaspora libanaise

Le Liban et la Francophonie

Dossier Gibran Khalil Gibran

Le Liban et la Phénicie



 
Conférence à Paris le 5 Décembre 2017:
Le cénacle libanais: temple de la pensée libanaise
et du dialogue islamo-chrétien


Focus sur le cinéma libanais
sur le thème: "Le cinéma ou la mémoire libanaise"
au Forum des images à Paris - Les Halles
du 18 au 26 Novembre 2017
14 projections de films de 11 réalisateurs
avec le concours de la fondation Liban Cinéma
Le 25 Novembre à 20h30
Avant-première en France de l'Insulte de Ziad Doueiry

L'ESA ou la francophonie libanaise par excellence
C'est au Grand Sérail qu'a été organisée la conférence du lancement officiel, le 24 Octobre 2017, du "MBA HEC Entrepreneur" en partenariat avec la CCIABML. 21 ans après son ouverture, l'ESA s'affirme bien comme fleuron de la coopération franco-libanaise et pôle d'excellence d'une francophonie libanaise ouverte au monde.

CULTURE & EVENEMENTS DE LA FRANCOPHONIE LIBANAISE
Institut Français au Liban

L'Agenda Culturel

Salon du Livre de Beyrouth

Librairie Antoine
L'Orient Litteraire

Tamyras Editions

Revue Phénicienne Editions


Association Franco-Libanaise pour
l'Education et la Culture

Beirut Art Fair en Français
L'Orient des Livres
Jeunesses Musicales du Liban
Collectif Kahraba

Fondation Liban Cinéma -
35 mm from Beyrouth
Né à Beyrouth


Promouvoir le Liban comme site de tournage de films
Entretien avec Serge AKL, directeur de l'OTLiban et co-fondateur de 35mmfromBeirut: "Avec ce site crée en 2009, nous avons réussi à créer une interface moderne et ludique, une initiative concrète et visible pour le cinéma libanais, saluée par le magazine Variety et d’autres revues spécialisées.
Au fil du temps, 35mm a évolué et est devenu un site d’information regroupant des articles et des interviews liés au cinéma libanais mais aussi,
plus généralement, aux tournages dans le pays".

Photomed Liban
A l'instar de son modèle crée e 2011 à Sanary sur Mer sur la côte varoise en France, en 2014, une édition libanaise de Photomed était créée par Serge Akl, Philippe Heullant, et Tony el Hage. Quatre ans plus tard, Photomed est devenu un rendez-vous incontournable de la photographie à Beyrouth et au Proche-Orient.

Liban, terre de livres
La Croix 16-11-17 Le Salon du livre de Beyrouth, qui se terminait ce 12 novembre, a confirmé la force de la littérature libanaise et la prééminence du Liban au Moyen-Orient
pour le livre.


La démission surprise du premier ministre libanais Saad Hariri, le 4 novembre, ouvrant une nouvelle période d’incertitude au Liban, prolongera-t-elle le malentendu qui tient ­depuis des années les touristes éloignés d’un pays où la douceur de vivre, le goût de l’accueil et les richesses culturelles devraient pourtant les attirer en masse?

Le Salon du livre francophone de Beyrouth, dont la 24e édition s’est terminée le 12 novembre, attirant professionnels, écrivains, public et élèves des écoles de tout le pays, est l’un des événements par lequel Beyrouth entend réaffirmer son statut historique de capitale intellectuelle du Moyen-Orient. « Capitale de la douleur, capitale de la merveille et de la grâce », écrit Salah Stétié dans La Maison des agapanthes.
Les auteurs libanais francophones et arabophones (et pour la diaspora, anglophones) confortent cette position par leur audience au-delà des frontières. Dans le sillage de notoriété du grand Khalil Gibran, on trouve les poètes Adonis, Vénus Khoury-Ghata et Salah Stétié, l’académicien Amin Maalouf, les dramaturges et romanciers ­Wajdi Mouawad et Elias Khoury, les écrivains Joumana Haddad, Charif Maj­dalani, Rabee Jaber, Imane Humaydane, Alexandre Najjar, Andrée Chedid, Jabbour Douaihy,
Rachid El-Daïf, Najwa Barakat…

La littérature libanaise a de longue date chanté un pays de cocagne, mais sait mieux depuis la guerre de 1975 éclairer ses contradictions et tous les aspects de la vie. Charif Majdalani (lire page suivante) décrit avec lucidité la « vénération » séculaire mais équivoque pour les légendaires montagnes libanaises?: « pure idéalisation, sacralisation issue d’une habitude, d’un tic, de quelque chose qu’ils tenaient de leurs ancêtres », écrit-il dans son dernier roman. Et les rêves que cet attrait avait enracinés?: « notre envie d’accompagner les grandes aventures révolutionnaires de ce temps-là n’était que la conversion ratée, tronquée par les circonstances, d’un mouvement en nous beaucoup plus profond, plus vaste, celui d’un désir d’espace et de gloire à l’ancienne, de quête absurde d’un certain Orient dans les choses, de fondation de royaumes, d’héroïsme et de gloriole qui n’existent en réalité que dans les livres ».

Cette littérature a connu un tournant, la guerre ayant « permis paradoxalement la naissance du roman arabe libanais, parce qu’elle a cassé tous les tabous et ouvert le champ à la narration », indique Elias Khoury, cité par Alexandre Najjar dans son Dictionnaire amoureux du Liban.
Une analyse qui vaut aussi pour les francophones.

La talentueuse dessinatrice Zeina Abirached raconte, dans ses romans graphiques au trait blanc sur noir reconnaissable, aussi bien son enfance tourmentée que le bonheur de la cuisine libanaise ou la magie du Piano oriental. Autre artiste de talent, Lamia Ziadé est allée vers la mode, un livre érotique et d’autres pour la jeunesse avant de consacrer trois romans graphiques au Liban. Le dernier raconte, à la manière de vies de saints, un siècle au Proche-Orient martyrisé, tel que vécu par une grande partie des Arabes chrétiens qui ont placé leurs espoirs dans le Hezbollah.« Le pays est au bord du gouffre sur le plan politique, note l’éditeur franco-syrien Farouk Mardam-Bey, directeur de la collection « Sindbad » (Actes Sud). On ne sait jamais ce qui va se passer et pourtant, le Liban connaît une vie culturelle intense qu’on ne trouve pas dans les autres capitales arabes. La littérature libanaise est très très vivante. Mais cela ne signifie pas que les gens lisent. »

Si l’âge d’or de l’édition libanaise appartient au passé, le pays du Cèdre, où la tradition de l’imprimerie remonte au XVIe siècle, exprime toujours là son ouverture?: premier pour le savoir-faire et la liberté d’expression au Moyen-Orient. Le dernier roman de l’arabophone Jabbour Douaihy prend pour sujet l’édition. À travers un jeune candide souhaitant faire publier sa poésie, Le Manuscrit de Beyrouth retrace une histoire du livre qui se confond avec celle du pays, entre grandeur passée et dérives immaîtrisées.

« Nous avons eu des périodes beaucoup plus difficiles, après des attentats notamment, rappelle Malaké Chaoui, directrice de la librairie Antoine de Beyrouth, On continue de se battre pour la culture, malgré les obstacles. Les Libanais sont un peuple de résilients. » Mais il faut désormais compter avec la concurrence des pays du Golfe, qui recherchent un brio symbolique à travers la culture. Dans ce pays historiquement multilingue, la baisse du français, pratiqué par un tiers de la population (toutes communautés confondues), est un relatif frein à l’essor des livres francophones. Maroun Némeh, directeur de la Librairie orientale de Beyrouth, est le président du Syndicat des importateurs, qui réunit les libraires libanais historiques. Une association fondée il y a vingt ans pour tenter d’établir un prix unique de vente inspiré de la loi Lang française. Des efforts restent encore à venir pour une telle régulation qui aiderait le secteur. « Il y a beaucoup à faire aussi pour la traduction des ouvrages du français vers l’arabe », précise-t-il.

Parallèlement, « le roman est devenu le principal genre littéraire en langue arabe, langue connue autrefois pour être celle de la poésie, rappelle Farouk Mardam-Bey. Il y a maintenant un engouement pour le roman dans tout le monde arabe, avec une production très intéressante, au Maghreb, dans les pays du Golfe, en Mauritanie, au Koweït. » On pourra le vérifier à partir du 30 novembre à Beyrouth, où s’ouvrira pour deux semaines le « Beirut International Arab Book Fair », événement dédié au livre arabe créé en 1956, qui réunit 200 éditeurs arabophones et attire 300 000 visiteurs chaque année. De quoi réaffirmer l’inépuisable vitalité de Beyrouth.
Sabine Audrerie

Les auteurs libanais en librairie cet automne 2017/2018


Zeina Abirached:
Mourir partir revenir. Le jeu des hirondelles (roman graphique, Cambourakis) et Le Piano oriental (roman graphique, Casterman).
Rabih Alameddine: Les Vies de papier (roman, traduit de l’anglais par Nicolas Richard, 10/18 et Les Escales).
Imane Humaydane: Cinquante grammes de paradis (roman, traduit de l’arabe par Hana Jaber,
Editions Verticales).
Jabbour Douaihy: Le Manuscrit de Beyrouth (roman, traduit de l’arabe par Stéphanie Dujols, Actes Sud).
Salah Stétié: La Maison des agapanthes et Le Voyage d’Alep (récits, Fata Morgana).
Dominique Eddé: Edward Said. Le roman de sa pensée (essai, La Fabrique).
Charif Majdalani: L’Empereur à pied (roman, Seuil).
Vénus Khoury-Ghata: L’Adieu à la femme rouge (roman, Mercure de France).
Kamal Mouzawak: Manger libanais (culture, illustrations de Zeina Abirached, Marabout).
Alexandre Najjar: Mimosa (récit, Les Escales) et L’École de la guerre (récit, La Table ronde).
Lamia Ziadé: Ma très grande mélancolie arabe (roman graphique, P.O.L).



Télécharger en pdf
Auteur: Emmanuel Haddad
Cartographie du spectacle contemporain vivant au Liban
L'IETM - réseau international des arts du spectacle contemporains - est un réseau basé à Bruxelles de plus de 500 organisations et membres individuels du monde entier qui travaillent dans le secteur des arts du spectacle contemporain.Il a publié en Mars 2017 un étude riche et précise dressant un état des lieux au Liban.

Collectif Théatral Zoukak
Créé en 2006 par Omar Abi Azar, acteur et metteur en scène libanais,
le Collectif Zoukak est né de la volonté de placer la pratique théâtrale au cœur des questions d’engagement politique et social, ainsi que de la conviction que la foi dans la collectivité est un moyen de lutter contre la marginalisation. Cette démarche a été récompensée par la Fondation Chirac qui lui a décerné à l'automne 2017 le prix "Culture pour la Paix".

Beyt el Kottab
Maison Internationale des Ecrivains à Beyrouth

Crée en 2013, cette association qui se distingue d'une résidence d'écrivains, vise à organiser des rencontres publiques d'auteurs libanais et internationaux et à publier une revue littéraire annuelle.
Elle privilégie le croisement des mondes de cultures et des langues.

Editions Noir Blanc Et Caetera
Dernière née des maisons d'édition libanaise en 2012, elle privilégie l'auteur de la conception jusqu'à l'impression de son oeuvre.
Elle cherche à dénicher en priorité de nouveaux talents dans l'esprit d'une résistance culturelle jugée nécessaire. On comprend ainsi d'autant mieux son choix quasi exclusif pour la langue française.

Alexandre Najjar
Personnalité incontournable de la francophonie libanaise depuis près de 20 ans,
il se définit lui-même comme un écrivain protéiforme. Entrez dans sa "maison du livre" par la porte de toutes ses parutions jusqu'en 2015. Son dernier livre "Mimosa" a été présenté au Salon du Livre de Beyrouth 2017.

Anthologie de la littérature libanaise francophone
Georges Labaki, universitaire de renom et président de l'ENA, vous propose un recueil volumineux intitulé Anthologie de la littérature libanaise d’expression française, fruit d’un travail dense de recherche et de synthèse. Edité à l'été 2017, aux editions anglophones de la NDU, sous l'égide du Centre de la Pensée Libanaise, c'est un ouvrage précieux et un clin d'oeil pour la francophonie libanaise.

Dawawine
Situé à Gemmayzé, se définit comme un espace dédié aux arts, à la scène au son et à l'image.Une atmosphère sereine de bibliothèque ou cohabitent à merveille culture et restauration dans toutes les langues.
C'est un lieu vraiment propice aux échanges et à la découverte.

Ibrahim Maalouf
Révèlé notamment au Liban au milieu des années 2000 par LIBAN jAZZ, le trompettiste franco-libanais devenu célèbre en Europe met sa carrière scénique entre parenthèse jusqu'en 2019. On se contentera bien du plaisir d'écouter d'ici là ses albums. Le dernier sorti en Novembre 2017 honore Dalida, autre artiste à dimension multiculturelle. Qui n'adore pas Ibrahim Maalouf, non seulement pour son art mais aussi pour sa personnalité qui honore la culture franco-libanaise.

Liban Jazz
Fondé en 2004 par Karim Ghattas, LIBANJAZZ est devenue la référence en matière de concerts et de festival de Jazz au Liban.
L'Institut Français au Liban et le Music-Hall sont ses partenaires évènementiels fréquents. Un petit effort de francophonie dans la communication serait donc particulièrement bienvenu...

Maison des Arts de Fraykeh
Découvrez un lieu d'exception dans un des nombreux villages de la proche montagne du Metn, situé à seulement 18 Kms de Beyrouth, face à la vallée de Nahr-el-Kalb et de Sannine, sur la route de Beit-Chabeb entre Antélias et Bikfaya. Nous vous proposons d'y entrer par la "porte" rendant hommage à Mounir Abou Debs, homme de théâtre franco-libanais décédé en 2016
.

Portail des médiathèques de l'Institut Français du Liban
8 sites, 1 bibliobus, 12 bibliothécaires et 125000 documents


Sélection pour le Prix France-Liban 2017
Le lauréat sera annoncé fin janvier et le prix sera remis en mars 2018
durant le Salon du livre de Paris.
"Mabrouk à tous les finalistes et que le meilleur gagne !"
Liste des ouvrages en lice pour le Prix France-Liban 2017 :
Abi Zeid Mounira. Le retour à la Genèse (Dar Al-Farabi, 2017).
Al Joundi, Darina. Prisonnière du Levant (Grasset, 2017).
Baron, Xavier. Histoire du Liban des origines à nos jours (Taillandier, 2017).
Bejjani Raad, Nada. Le jour où l’agave crie (L’Harmattan, 2017).
El Khoury, Nada et Matta, Robert. Le vivier de l’oubli (Ecriture, 2017).
Fleyfel, Antoine. Les dieux criminels (Les éditions du Cerf, 2017).
Germanos, Youssef. Petites morts à Beyrouth (Tamyras, 2017).
Ghazal, Saïd. La langue oubliée de Dieu (Editions Erick Bonnier, 2016)
Saleh-Kayali, Zeina. Figures musicales du Liban (Geuthner, 2016).
Tawk, Aline. L’horizon d’un regard (Editions de la revue Phénicienne, 2016).


Sélection pour le Prix Phénix de Littérature 2017
Qui pour succèder à Carmen Boustany, lauréate en 2016 pour son ouvrage
"Andrée Chedid, L'écriture de l'amour" paru aux éditions Flammarion?

Le lauréat 2017 est Xavier Baron pour:
L'Histoire du Liban
Xavier Baron retrace l'histoire du Liban jusqu'à nos jours, en expliquant comment il s'est formé et pourquoi son histoire est si complexe. Ce livre part des origines fondatrices (montagne-refuge de communautés persécutées), essentielles pour comprendre le pays et son mode de fonctionnement. Il balaie les différentes phases historiques qui l'ont façonné, et il va jusqu'à la période actuelle. Il explique au passage toute l'ambiguïté des relations avec la Syrie. Il s'agit du seul ouvrage disponible couvrant la globalité de l'histoire libanaise.
Rappel de la liste des ouvrages finalistes pour le Prix Phénix 2017:
Nada El-Khoury et Robert Matta, le vivier de l'oubli
Xavier Baron, L'histoire du Liban
Nada Bejjani Raad, Le jour ou l'agave crie
Carole Ziadé Ajami, Père, pourquoi m'as tu abandonnée
Emmanuel Villin, Sporting club

Crée en 1996, le prix Phénix, initiative de l'écrivain Alexandre Najjar, récompense chaque année un ouvrage écrit par un libanais en français ou écrit par un auteur francophone sur le Liban.Il est décerné par un jury composé d'écrivains et de journalistes libanais et français.
Ce prix bénéficie depuis sa création du parainage de la Banque Audi.

Le Choix Goncourt de l'Orient
Le Choix Goncourt de l'Orient » est un prix littéraire francophone régional inspiré du Prix Goncourt.
C'est un événement organisé par la Direction régionale
Moyen-Orient de l'AUF et l'Institut français du Liban et parrainé depuis sa création en 2012 par l'Académie Goncourt.

Mémoire d'un C.L.A.C à Sin-el-Fil
Un CLAC est un Centre de Lecture et d'Animation Culturel. Plus d'une vingtaine furent mis en place dans tout le Liban depuis le début des années 2000. Celui-ci a du fermer en 2015 lors de la mise en place du réseau des médiathèques.

Rawiya Editions
Fondées en 2012, les Éditions Rawiya naissent de la rencontre de deux férues du livre, Patricia Elias et Dima Samaha.
Leurs parcours dans l’édition et la littérature les ont réunies autour de ce nouveau projet: donner à lire des livres inexistants à ce jour et qu’elles aimeraient voir dans leurs bibliothèques...

Nation Initiative - Machrou'Watan est une association fondée en 2016 et animée,
entre Paris et Beyrouth, par Nadine Garabédian. Son credo devenu sa devise est:

"Nos enfants d'aujourd'hui sont le Liban de demain "
La francophonie dans les réseaux pédagogiques libanais est l'un de ses objectifs majeurs.
L'I.F.Liban et le Ministère libanais de l'éducation sont ses partenaires principaux.

Fondation Adyan
C'est une fondation interreligieuse crée en 2006 dont l'objectif prioritaire est de faire émerger une citoyenneté non confessionnelle. Elle a ainsi récemment formé des journalistes libanais pour déconnecter esprit partisan et appartenance religieuse.

L'Actualité des Phéniciens
Préserver la mémoire, conserver l'avenir est la devise de ce blog qui vous informe des évènements autour de l'histoire, des villes et autres thèmes sur la Phénicie.

Le Musée National de Beyrouth
il est à la fois une figure de proue du tourisme culturel au coeur de la capitale libanaise tout comme il est devenu durant la guerre un lieu symbolique et historique permettant le passage entre les deux secteurs de Beyrouth. Les passionnés d'antiquité pourront aussi visiter le site Archileb.

Terre Liban
Terre Liban - Sauvegarde du Liban - APSAD
"Sauvegarde", le mot-clé en commun de ces deux associations libanaises crées dans les années 2000, tournées l'une vers la protection d'un environnement en souffrance, l'autre vers un patrimoine historique et architectural à préserver.
APSAD

Association Internationale de Sauvegarde de Tyur
Fondée et présidée depuis 2008 par Mme Maha El-Khalil Chalabi, cette association agit en permanence pour préserver le patrimoine de Tyr désormais classé par l'UNESCO.

Dans son cadre, un "Village de l'Artisanat" a été inauguré à Tyr en Septembre 2017.

Liste et liens des écoles et lycées homologués au Liban > Télécharger ici!
Enseignement Français homologué au Liban
Au Liban, 41 Etablissements sont homologués en 2017 pour dispenser un programme conforme à l'Education Nationale.Ce réseau représente plus de 58000 élèves, dont environ 90% de libanais, entre le Primaire et la Terminale: un réseau d'une densité unique pour la taille du pays.

L'Orient Le Jour Junior
L'Orient Junior est un supplément du quotidien francophone. Il s'adresse en premier lieu aux ados et donc aux lycéens qui sont scolarisés dans les établissements libanais francophones. Sa version papier sort le dernier week-end de chaque mois mais son site web fait preuve d'un dynamisme et d'un modernisme dont son ainé pourrait même s'inspirer.

Gwinie Magazine
Crée en 2011, Gwinie est un magazine ludique et coloré destiné aux petits de 6 à 10 ans. Il est rédigé par une équipe de spécialistes de l'enfance et parait six fois par an.
L'équipe effectue aussi des animations dans les écoles et démontre qu'au Liban, il existe donc bien une francophonie des touts petits prête à assurer celle ce demain!

En Français, tout est possible!
Découvrez les atouts du français
pour les élèves et les étudiants libanais dans cette infographie réalisée dans le cadre d'une campagne de promotion de la francophonie au Liban. Cette campagne lancée en mai 2016 est le fruit d'un partenariat étroit entre l'Institut français du Liban, le Ministère libanais de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur, le Ministère libanais de la Culture et le Bureau Moyen-Orient de l'AUF. Elle s'inscrit dans le plan d'action du FSP "Consolidation et développement de la francophonie au Liban".

7 & 8 Novembre 2017, Colloque annuel de l'AUF à Beyrouth sur la qualité dans l'enseignement supérieur
Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche font aujourd’hui face à de nombreux nouveaux défis.Parmi ceux-ci, la question de la qualité et de sa validation dans les établissements d’enseignement supérieur est devenue essentielle.

EDUCATION & FORMATION FRANCOPHONES AU LIBAN
USJ - Université Saint-Joseph


AUF-MOYEN ORIENT

Institut Français du Proche-Orient
I.F.P.O
A.L.E.F - Association Libanaise
des Enseignants de Français



Francophonia Liban

ESA - Ecole Supérieure des Affaires
LCU - Université Libano-Canadienne


Université Libanaise -
Filère Francophone de Droit
SchoolNet Liban
Label France Education au Liban
ALBA - Beaux Arts au Liban
Université Antonine
ULF - Université Techno et Sciences Appliquées Libano-Française
Université La Sagesse


Notre Dame de Jamhour
Association des Anciens
CRDP - Centre de Recherche et Développement Pédagogique

I.T.F.L Institut Technique
Franco-Libanais
I.S.A.E - CNAM Liban

Présentation de la Francophonie universitaire au Liban > Télécharger ici!

Campus - Supplément hebdo de L'OLJ
Chaque Samedi, retrouvez l'actualité des étudiants et des universités grâce à ces pages spéciales de L'Orient Le Jour.
La version papier est dynamisée par un groupe Facebook.

Mi-Semaine, le magazine francophone de l'A.U.S.T
C'était la bonne surprise du printemps 2017 à l'occasion du mois de la Francophonie au Liban. Cette université privée a décidé de mettre en valeur ses filières francophones à travers ce nouveau magazine qui compte déjà plus de 230 numéros dans sa version anglophone. Une belle initiative...à confirmer!

E.N.A Liban
La mission de l'ENA-Liban est la formation professionnelle des administrateurs civils libanais. Crée en 2004 et grandement financé par la France, les enseignements sont partiellement dispensés par des intervenants français et le partenariat avec l'ENA en France demeure actif.
Il s'agit d'un projet qui fut initié par Jacques Chirac et Rafic Hariri.

Liban Canada Fonds
Le LCF organise des levées de fonds annuelles pour soutenir l’action d’associations caritatives libanaises travaillant directement avec les enfants handicapés.Ses partenaires libanais sont:
L'Association du foyer de l'enfant libanais (
AFEL), L'Institut de rééducation audio-phonétique (IRAP), SESOBEL et ANTA AKHI.

Les Amis du Liban
à Monaco

Cette association, présidée par Mme Boueri, est très respectée pour son travail de terrain au Liban. Elle a fêté ses 15 ans en 2017. Elle oeuvre dans le secteur hospitalier, dans le domaine de l'éducation et aussi l'aide aux personnes agées. Elle organise chaque année un gala de bienfaisance pour collecter des fonds et honorer l'amitié libano-monégasque; l'occasion de rappeler l'existence d'un Consulat honoraire du Liban à Monaco.

Commission Nationale Libanaise pour l'UNESCO
C'est un organisme national qui assure la liaison entre l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ainsi que l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO) et la fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures (FAL) d’un côté, et entre les départements nationaux officiels et la société civile libanaise d’un autre, dans les domaines de l’éducation,
les sciences, la culture et la communication.

France Volontaire au Liban
La demande des jeunes pour le Liban est forte et les missions denses comme en témoigne la Journée "EVL" du Volontariat à Beyrouth en Octobre 2017.
Si vous souhaitez faire cette expérience internationale entre deux semaines et trois mois, que vous avez de 18 à 25 ans, votre voyage commence ici!

Scouts du Liban
Les Scouts du Liban, fondée en 1938, sont une des plus anciennes associations scoutes libanaises. Fondée sur un esprit d’éducation à la citoyenneté et au service, Les Scouts du Liban sont, depuis leur fondation, affiliés à la grande fraternité mondiale du scoutisme.

Guides du Liban
Le Guidisme est un mouvement international de scoutisme féminin.
Les Guides du Liban existent depuis Noël 1937. Elles ont su développer et actualiser leur proposition et leurs méthodes pour offrir toujours un espace de développement et d’engagement à des jeunes filles et des jeunes femmes enthousiastes.

Regard de LibanVision sur la Hammana Artist House

Illusions d'aujourd'hui et désillusions de demain de la francophonie libanaise?
Avant toute chose, précisons que nous adorons le projet de Dr Robert Eid et sa mise en action par le Collectif Kahraba sous la houlette d'Aurélien Zouki.
Revenons toutefois sur l'engagement de l'Ambassade de France entre la pose de la première pierre le
23 Juillet 2016 et l'inauguration de la Maison d'Artistes de Hammana le 12 Août 2017 qu'honora de sa présence le nouvel ambassadeur, S.E Bruno Foucher. Ce lien entre la France et la H.A.H va de soi, tant le projet parait en droite ligne avec les valeurs de la France et de la Francophonie. Néanmoins, il est clair que sa langue quasi unique de communication, tant pour le site-web que sa page Facebook est l'anglais.
Sans doute ce choix est-il guidé davantage par le pragmatisme que le dogmatisme mais avouez qu'il intrigue lorsqu'on sait que la plupart des acteurs du projet sont d'excellents locuteurs de la langue de Molière. Loin de craindre d'être qualifiés de ringards, nous rappelons que la francophonie ne cesse officiellement
, pour se moderniser,de se projeter dans le multilinguisme, notamment dans le cas du Liban. Voilà un objectif tout à fait noble et louable à la condition expresse que cette grandeur d'âme n'aboutisse à un monolinguisme vers l'anglo-américain! Au coeur de la vallée de Lamartine, voir l'anglais devenir de facto la langue véhiculaire unique, de surcroit dans une antre de la culture, créerait un sacré malaise.
Elle est si belle, cette résidence d'artistes, dans son architecture
des murs comme de l'esprit.
Nous nous étions pris à rêver, il y a un an, qu'elle serait un peu une Résidence des Pins miniature ou se mélangeraient les langues et les cultures. C'était encore le temps des illusions et nous aimerions servir de télégraphiste entre la rue de Damas et Hammana pour pouvoir encore éviter celui des désillusions.
En effet, une inflexion dans la gestion linguistique et de communication de ce beau projet nous parait indispensable pour qu'il ne devienne pas le symbole d'une francophonie libanaise de demain qui se conserve aussi peu de temps que les cerises fraichement cueillies...

JM Druart

Maison du Liban à Paris
Depuis 1948, cette résidence au sein de la cité internationale universitaire accueille jusqu'à 136 étudiants en fin d'études. Elle est gérée par l'ACFL et l'Ambassade du Liban en France

Religion et Spiritualité au Liban
Mar Charbel - St Charbel - Annaya

A l'instar de Notre Dame du Liban à Harissa, ce monastère situé à Annaya dans la montagne est devenu un haut lieu libanais de pélerinage, de rassemblement religieux et de tourisme culturel.
Ordre Antonin Maronite

Fondé à la fin du XVIIème siècle, cette congrégationoeuvre inlassablement à la transmission de la foi et à l'enseignement en demeurant un inlassable acteur de la francophonie au Liban.

Regard sur la Franc-Maçonnerie libanaise francophone
La Franc-Maçonnerie est un univers, certes discret, ou un certain nombre de loges utilisent toujours, au moins partiellement, la langue française.
Parmi celles-ci on peut citer Le Grand Orient du Liban, La Grande Loge Bet E-L, Le Grand Orient de Canaan, Le Grand Orient Arabe. On doit aussi mettre en exergue la création plus récente de la Loge Tanit (1ère loge féminine au Liban) issue de la Grande Loge des Cèdres.

Bientôt les cartons de la francophonie libanaise
sur le web culturel au Liban



LibanVision est d'abord un assistant de navigation sur Internet à partir d'un tri exhaustif des acteurs représentatifs de la francophonie au Liban et à l'étranger.
Au-delà, LibanVision traite les évènements et projets liés à la Francophonie libanaise.

Notre moteur de recherche personnalisé ci-dessus vous permet d'accéder, grâce à la technologie avancée de Google, à tout le contenu et aux archives de LibanVision accumulées depuis fin 2000 inclus le sommet de la Francophonie d'Octobre 2002.







LibanVision, Observatoire de la Francophonie libanaise dans le monde, informations, moteur et outil de recherche dédié au Liban et au web libanais francophone.
Site-web d'information, de ressources et de liens libanais francophones et plateforme de navigation sur Internet en français sur le Liban.
Site optimisé pour Google Chrome - LBVision - OBServatoire de la francophonie libanaise - 2000-2017