Bien apprendre, mieux se comprendre...
 
Comme toutes les autres langues usuelles telles que l'Anglais ou le Français, la langue arabe propose bien des méthodes conçues pour l"initiation du débutant.
Son alphabet différent ainsi que son sens inversé d'ecriture comme de lecture sont naturellement perçus comme une complication ou un frein au démarrage
--- Methode pour Apprendre l'Arabe et son Alphabet adaptée aux débutants ---
Il fallait donc répondre à une demande spécifique et propre à celles et ceux attirés par l'apprentissage de cette langue parfois surnommée, "la 2ème langue de France": une langue arabe d'une utilité certaine pour les voyages dans les pays amis avec lequels la France a tissé des liens séculaires mais aussi de plus en plus requises dans certains secteurs professionnels ou son usage, s'intégrant souvent dans un contexte de multilinguisme, sera perçu comme un réel atout supplémentaire. C'est dans cette optique pratique et pour ces raisons diverses que le livre Al Alif avec ses annexes et outils a été conçu avec le plus grand soin.

Al-Alif, premiers pas et initiation à la langue arabe
Nous contacter?
Auteur:

César Sakr


Adressez vos questions ou observations



Editeur


Ellipses


Partenaires
EMSST



Editions Ellipses



La francophonie libanaise



L'arabe est-il une
langue si difficile à apprendre ?
>> lire...


Nouveauté 2017


Apprentissage
de la syntaxe et du vocabulaire de l'arabe de la presse et des médias




L' influence de l' arabe dans la langue française >> lire...




L'impact des médias
sur la langue arabe

Colloque 2014


L'Arabe, une "langue de France" sacrifiée >>
Article du Monde Diplo



 Initiation et premiers pas en Arabe     |        Apprendre et lire l'Arabe des medias     |        Commander en ligne   

Quelle est la meilleure méthode pour apprendre à lire, écrire, comprendre et parler l'arabe littéral ?

Le meilleur apprentissage de l'arabe littéral moderne est encore celui qui respecte
la logique de la grammaire arabe :

1. Le vocabulaire sera présenté par l'étymologie, puisque les mots d'une même catégorie sémantique, en arabe littéral ancien ou moderne, ont tous la même forme.

Comparez jihad, hijab et niqab
:



Vous constatez que, pour chacun de ces mots, un " i " s'interpose entre la 1ère et la 2ème consonnes, et qu'un
" a " s'interpose entre la 2ème et la 3ème consonnes : En fait, tous les mots de l'arabe qui expriment un conflit sont faits de trois consonnes avec un " i " entre la 1ère et la 2ème consonnes et
un " a " entre la 2ème et la 3ème consonnes.

Or, jihad est le conflit intérieur qui oppose le croyant au démon ou le conflit extérieur qui oppose le croyant à l'envahisseur ; hijab, avant de désigner le voile islamique, désignait le conflit qui oppose la cellule familiale aux regards indiscrets des intrus ; idem pour niqab. En fait, les vocables " combat ", " lutte ", etc. sont construits sur le même modèle " 1 i 2 a 3 " : Même catégorie de sens, même forme !

Par conséquent, une approche étymologique du vocabulaire arabe en rend l'étude et la mémorisation très aisées. Il faut d'onc s'initier à l'arabe en en respectant la logique interne.
Comme le font les Arabes eux-mêmes !

2. Il en va de même pour les règles de la construction des phrases : Les règles de la syntaxe sont aussi logiques que celles de l'étymologie.

3. L'initiation à l'arabe littéral est le passage obligé pour étudier cette langue : En effet, la diversité des dialectes et patois locaux est contrebalancée par le fait qu'il n' y a qu'un seul arabe littéral commun à tous les arabophones. Cette langue unique, fixée une bonne fois pour toutes par un texte sacré (le Coran), a l'immense avantage pour qui veut apprendre l'arabe de lui permettre de communiquer avec tous les arabophones, quels que soient par ailleurs leurs dialectes et patois locaux. C'est donc un arabe écrit, lu, compris et parlé par tous les natifs du monde arabe.

4. Dans un deuxième temps, le francophone qui étudie cet arabe littéral peut se spécialiser dans l'un des dialectes arabes : Égyptien, Algérien, Libanais, Tunisien, Saoudien, Marocain, Syrien, Qatari ,
Palestinien, Soudanais, Émirati…

Deux livres incontournables pour réussir son intiation en Arabe
et commencer à comprendre l'arabe de la presse


Destiné aux débutants, faux débutants et autodidactes, cet ouvrage d’initiation à la langue arabe permet, de façon progressive et systématique, de découvrir l’alphabet arabe et d’en maîtriser l’écriture et la prononciation mais aussi, de former des premières phrases.


Il se compose de 242 séquences de travail proposant notamment :
• des notions clés à retenir ;
• du vocabulaire exprimant les actions et les choses de la vie courante ;
• de nombreux exercices variés (écriture, traduction, conjugaison, étymologie) ;
• des fichiers audio MP3 à écouter.

L'ambition d'Al-Alif est d'être progressivement évaluée comme l'une des meilleures
méthodes d'apprentissage et d'initiation en Arabe niveau débutant.
Fruit d’une collaboration originale entre un enseignant d’arabe et son élève, An-Najm a été conçu pour répondre aux besoins de tout lecteur francophone devant, dans le cadre de l’apprentissage de la langue arabe ou pour des raisons professionnelles, se familiariser avec l’arabe de presse dans les domaines économique, politique, diplomatique, militaire, culturel, religieux, sportif, etc…
Il se divise en trois grandes parties :
- La première partie, au texte entièrement vocalisé, vise à donner des clés de lecture et de compréhension de la presse arabe. Elle se compose de centaines de tournures de style usuel.
Réparties en fiches, les tournures sont présentées, expliquées tant du point de vue grammatical que lexical et mises en contexte à travers des exemples.

- La deuxième partie favorise, pour sa part, l’acquisition d’un vocabulaire spécifique en contexte au moyen de fiches thématiques reprenant quelques mots-clés de la presse arabe.

- La troisième partie offre, quant à elle, la possibilité de s’entraîner à écrire dans un style journalistique.
En complément, un glossaire arabe-français ainsi qu’un index français (reprenant l’intégralité des 1800 mots de vocabulaire mis en situation dans l’ouvrage) sont proposés en fin d’ouvrage. Ceci afin de faciliter la recherche d’un mot ou d’une expression spécifique.


Télécharger ici gratuitement un lexique de base Français-Arabe
avec 100 mots et expressions-clés fréquemment utilisés
dans la presse écrite et les médias arabes couvrant l'actualité dans les domaines:

- écomomique
- politique
- géostratégique et militaire




Cliquez pour télécharger le lexique français/arabe

Cours d'arabe à la carte
Vous êtes débutant ou vous souhaitez vous perfectionner en langue arabe?
Que vous ayez entamé un cycle d'études universitaires ou que votre démarche soit autodidacte, si vous résidez dans la région d'Aix en Provence ou Marseille, Mr César Sakr vous propose des sessions personnalisées à titre individuel ou éventuellement par petit groupe.
Les cours se basent sur la méthode Al Alif pour les débutants ou sur l'ouvrage de référence Al Najm si la langue arabe vous est déjà familière et que vous visez un perfectionnement notamment pour mieux maitriser les articles de presse écrite ou la compréhension des médias audiovisuels de la sphère arabe.
Les cours se tiennent à Aix en Provence ou par correspondance (internet + téléphone).
Nous vous proposons donc, si vous êtes intéressés de prendre contact par email à l'adresse:

cesarantoinesakr@hotmail.com

ou de remplir le formulaire de contact suivant:








Quelle méthode éviter quand on veut s'initier à l'arabe ?

En règle générale, il faut éviter les méthodes qui, pour vous enseigner l'arabe, calquent les méthodes françaises Quand vous êtes au niveau débutant, par exemple, évitez les méthodes qui utilisent les caractères latins
pour transcrire les sons de l'arabe.
Ainsi, la consonne de l'arabe (qui correspond au " j " du français) est transcrite par " j " dans certaines

méthodes et par dans d'autres. La consonne de l'arabe (qui correspond au " j " espagnol) est

transcrite " j " dans certains manuels et dans d'autres. Il est impossible de s'y retrouver !

Optez donc pour une méthode où ces deux consonnes de l'arabe sont écrites d'emblée
et accompagnées de fichiers audio qui vous indiquent leur prononciation.

Un seul nouvel alphabet, l'alphabet arabe, suffit largement :
Il est inutile (voire troublant) d'en apprendre un autre (en caractères latins) qui est forcément approximatif. N'apprenez pas deux alphabets quand un seul (l'alphabet arabe écrit en lettres arabes) est lu et compris dans le monde arabe. La transcription phonétique ne servira qu'à vous embrouiller.

Il en va de même pour la conjugaison, quand vous atteignez le niveau intermédiaire :
En arabe, on commence par la 3ème personne ; on enchaîne avec la 2ème personne ; et on termine avec la 1ère personne. Ainsi, en arabe, on conjugue dans l'ordre " il, tu, je ", à l'inverse du français où l'on conjugue dans l'ordre inverse " je, tu, il ". Quand on s'amuse à conjuguer dans l'ordre français, on ne vois plus comment, à partir du féminin pluriel " elles ", un changement intervient dans la conjugaison et se maintient jusqu'à la fin de la table de conjugaison (" je, nous "). On comment beaucoup moins d'erreurs quand on conjugue dans l'ordre arabe.

Puis, quand vous serez rendu au niveau avancé et que vous voudrez vous familiariser avec la presse arabe et la langue des médias, évitez les manuels qui partent de très belles phrases extraites de la presse française et dont on vous donnera une traduction arabe approximative ; optez plutôt pour un manuel qui partira de la phrase arabe pour vous en donner une traduction française qui colle autant que faire se peut à la structure de la phrase arabe d'origine. C'est l'arabe que vous apprenez, non le français !

Dans le même registre de la langue arabe des médias et de la presse écrite,
évitez les méthodes qui se trompent sur les voyelles des mots usités :
" Ministère " se dit , et non
(comme vu dans l'un des manuels consultés récemment).













Les pages-web Visions Arabes & Al Alif pour l'initiation et l'apprentissage de la langue arabe sont hébergées par LibanVision.com,
1er portail de la francophonie libanaise depuis 2001