Compléments alimentaires immunité & beauté
La nutraceutique en prévention pour votre santé
  Qi-Juval, compléments alimentaires
Depuis 2020 le monde a changé et la santé est au coeur de notre vie quotidienne. Nous sommes responsables de notre propre bien-être et la situation engendrée par le Covid 19 a encore amplifié le besoin de notre santé à travers la prévention pour éviter la maladie et les contaminations. Du simple rhume à l'hospitalisation, les virus sont entrés dans notre vie au point de la transformer et nous inciter à prendre soin de notre santé d'une manière nouvelle et différente.
Estetic Online a développé des compléments alimentaires à base de Baicaline, d'Astragale, de Vitamine E et de Zinc pour renforcer votre immunité intérieure et par là-même votre beauté apparente
Nous contacter?
Qui Sommes Nous?

Qi-Juval.info

Qi-Juval est la marque déposée de la gamme de compléments alimentaires conçue en 2021 développée et commercialisée par Estetic Online. Nous sommes basés en Catalogne près de la frontière avec la France. Nos compléments sont produits en Espagne par un laboratoire aux normes ISO22000 et sont enregistrés auprès de la Direction Générale de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Nous pouvons assurer la distribution et la vente de nos compléments alimentaires au Liban.
Email - courriel en français:
contact@qi-juval.info



Tout Comprendre
sur les Antioxydants, les radicaux libres et le vieilissement

> L'exposé par
Anti-Age Intégral
La Scutellaire
du Baikal,

l'herbe "en or" du jardin des plantes médicinales chinoises

> Lire la contribution scientifique...
(traduction avec Google Chrome)


La Scutellaire
du Baikal,

Le profil chimique et les effets des
Polyphénols de sa racine sur le Cancer

> Lire la contribution scientifique 2019)
(traduction avec Google Chrome)


Les 7 bénéfices santé de la Baicaline (Skullcap)
vus des Etats-Unis

> Lire la contribution...
(traduction avec Google Chrome).


La Baicaline
(Huang-Qin) améliore la colite régule l'inflammation et la réponse immunitaire des cellules intestinales

> L'article de la revue Nature
(traduction avec Google Chrome)

> Baicaline.info
Baicaline - Baicalin
Compléments en Gélules


Compléments alimentaires,
les coronavirus et le système immunitaire:

Evaluation préclinique d’une supplémentation en baicaline pour la prise en charge des infections à Covid-SRAS-CoV-2

> Lire le rapport de l'étude...


Les Qualités médicinales des Scutellaires
dont la scutellaire du Baikal et ses flavanoides
> Lire une contribution associative...


Janvier 2021
La MTC et la phytothérapie traditionnelle chinoise à la pointe de la lutte contre le COVID-19: expérience clinique et base scientifique:

> Lire le rapport
(traduction avec Google Chrome)


Flavanoides naturels et
Covid-19
Positionnement de leur action anti-virus et anti-microbienne:

> Lire l'Etude 1
(traductions avec Google Chrome)
> Lire l'Etude 2


Novembre 2020
La baicaleine inhibe la réplication du SARS-CoV-2...
(Revue Nature)

> La publication
(traduction avec Google Chrome)


L'extrait de Scutellaria Baicalensis et la Baicaline inhibent la réplication du SRAS-COV-2 et de sa protéase de type 3C in vitro.
Source Espagne:
Observatoire de la Santé et de la Médecine Intégrative (OSMI)

> Lire le rapport de l'étude...
(traduction avec Google Chrome)


L’Astragale
au secours de l'immunité et de la flore intestinale

> L'article du Mag Fémina...


L'interaction entre le microbiote intestinal et les plantes médicinales
dont la Scutellaire et l'Astragale


> Lire le rapport de l'étude...
(traduction avec Google Chrome)

 
 
Les plantes médicinales en appui des vaccins dans la recherche et le processus de vaccination


LBV-Mai 2021. Alors que la campagne de vaccination bat son plein mais qu'il demeure une bonne part de la population qui fait encore part de sa méfiance, de son hésitation ou de son refus pour se faire vacciner, il parait nécessaire de faire le point sur les types de vaccins proposés mais aussi sur ceux qui sont encore en phase de recherche et dont la possible mise sur le marché est fixée ente la fin de 2021 et 2022.

Tout d'abord, il faut rappeler que la campagne de vaccination massive entamée dans de nombreux pays, notamment occidentaux, a débuté entre la fin de 2020 et le premier trimestre 2021 et que tous les vaccins utilisés ne bénéficient que d'une autorisation temporaire de mise sur le marché dont l'échéance se situe entre la fin de 2022 et le premier semestre 2023. Cette procédure a été justifiée par la situation d'urgence de protection de la population mais contribue paradoxalement aux interrogations légitimes d'une partie de la population.

En faisant la synthèse des offres existantes dans la lutte contre la maladie, on se rend compte que la frontière entre vaccin et traitement anti-covid 19 est plus fine qu'attendue et que, sous cet angle, le rôle des plantes médicinales jouent finalement un rôle de catalyseur.

Quels sont les catégories de vaccins contre le Covid 19?


- Les vaccins utilisant la technologie ARN messagers:
Pfizer et Moderna/Bio'ntech
L’ARN messager, pour acide ribonucléique messager, est une copie temporaire d’une section de notre ADN. Les vaccins à ARN consistent ainsi à injecter dans notre organisme un brin d’ARN, qui va en quelque sorte fournir des instructions d’assemblage. Nos cellules vont alors créer des protéines spécifiques à un virus, ce qui va permettre au corps humain de détecter cette protéine, de l'identifier, puis de la combattre. Dans le cas du coronavirus, nos cellules vont produire d’elles-mêmes la protéine Spike, ou spicules. Celles-ci sont les picots qui hérissent la couche extérieure des coronavirus et qui lui servent de porte d’entrée pour infecter les cellules.
Mais les spicules sont inoffensives en elles-mêmes : en fabriquant puis en détectant ces dernières, le système immunitaire va fabriquer les anticorps qui vont permettre de faire rempart au coronavirus. La protéine S va être repérée par le système immunitaire, qui va la bloquer avant qu’elle n’infecte les cellules.
Les vaccins à ARNm sont donc capables d'activer les deux volets de la réponse immunitaire assez intensément pour se passer d'adjuvant. Ils se définissent comme un leurre pour le système immunitaire.

Dans la même catégorie, Curevac est un vaccin allemand à ARNm dont l'homologation dans l'Union Européenne devrait avoir lieu au cours de l'été 2022.

- Les vaccins ADN dits "à adénovirus recombinants":

AstraZeneca et Janssen/Johnson & Johnson
Le vaccin à adénovirus, aussi appelé vaccin à vecteur viral, emploie un virus non pathogène pour provoquer une réponse immunitaire.
Un adénovirus est un virus qui n'a pas d'enveloppe mais comme son nom l'indique, un génome à ADN protégé par une capsule qui est constituée de spicules ou griffes lui permettant de s'attacher aux cellules avant de les infecter. Le vaccin à vecteur adénovirus utilise un virus vivant mais rendu inoffensif pour l'homme, pour véhiculer une partie précise de l'ADN d'un autre virus, en l'occurrence celui du SARS-CoV-2.
Le vaccin Janssen présente la particularité de ne nécessiter qu'une seule injection.

Le vaccin russe Sputnik V encore "en attente" d' homologation par l'Union Européenne appartient aussi à cette catégorie. Sa différence majeure avec l'Astra-Zeneca est qu'il utilise un Adénovirus humain alors que le vaccin anglo-suédois utilise un ADN de chimpanzé.

Les vaccins chinois Sinovac et Sinopharm sont des vaccins atténués ou inactivés.
C’est la forme de vaccin la plus classique, celle qui est traditionnellement utilisée pour vacciner contre de nombreuses maladies. Ces deux vaccins n'ont pas encore fait l'objet d'une demande de mise sur le marché pour l'Union Européenne alors que l'OMS les a déjà reconnus.

Le vaccin développé par Sanofi en partenariat avec GSK est un vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante. Suite à l'annonce du succès de la phase II, il va entamer la phase III d'essais cliniques avant l'été 2021. Cette version du vaccin a été testée sur le virus initial dit de Wuhan et Sanofi doit développer par ailleurs un autre vaccin de type ARN Messager avec la Biotech américaine Translate Bio.

Le vaccin en essai de la société franco-autrichienne Valneva
Valneva utilise la technologie du virus inactivé pour son vaccin.

Cette technique du virus inactivé signifie qu'il est privé de ses capacités de nuisance. Cette approche, bien plus connue que l’ARN messager, est utilisée entre autres pour les vaccins contre la polio ou la grippe. Pour résumer sur un plan scientifique, le principe est que VLA2001 (nom actuel du vaccin) est composé du coronavirus responsable de la covid 19, le SARS-CoV-2, cultivé sur cellules Vero (des cellules mises au point et contrôlées pour éviter toute contamination du vaccin par un autre agent). Ce virus produit est donc un concentré, "tué" par action d'un agent chimique, la ß-propiolactone, puis purifié. Pour induire une immunité efficace et durable, un virus inactivé doit être associé à des adjuvants. A la suite des essais effectués chez l'animal (essais précliniques), c'est une association de deux adjuvants, l'hydroxyde d'aluminium et le CpG 1018, qui a été choisie. Cette association a permis d'obtenir le meilleur taux d'anticorps neutralisants et d'orienter la réponse immune vers une composante cellulaire Th1, plus protectrice.
Ce vaccin est entré en phase 3 de recherche au cours du printemps 2021 et pourrait être sur le marché entre la fin de 2021 et 2022.


Des candidats vaccins "avancés" ont recours aux plantes médicinales

- Les vaccins recombinants ou sous-unitaire:

Novavax
A base de protéines, ils déclenchent une réponse immunitaire mais sans virus.
Le vaccin Novavax contient la protéine Spike du SARS-CoV-2 (qui permet au virus de pénétrer dans nos cellules) et un adjuvant à base de saponine extraite d'une plante, le bois de Panama (Nom scientifique: quillaja saponaria molina).

Medicago et Angany
Moins connus mais en stade de developpement déjà avancé au printemps 2021, doivent aussi être mentionnés le Vaccin conçu par Medicago, une société canadienne.
La technologie de Medicago utilise des particules pseudo-virales (PPV) qui imitent la forme et les dimensions d’un virus, ce qui permet au corps de les reconnaître et de créer une réponse immunitaire de manière non infectieuse. L'originalité de ce vaccin de Medicago est d'être fabriqué à partir de la plante nicotiana benthamiana.

Dans le même registre, La société Angany, installée en France, à Val-de-Reuil, développe des anticorps monoclonaux à base de plantes. Le traitement pourrait servir à prévenir et soigner dans certains cas le Covid-19. L'entreprise s'est alliée avec l'Américain Phylloceuticals pour proposer "une solution clé en main" dans la production via sa plateforme végétale de 3e génération d'anticorps neutralisants anti-Covid-SARS-CoV-2.
Là aussi, c''est encore la nicotinia benthamiana qui est utilisée.
Chaque semaine, dans le laboratoire, des anticorps sont extraits de nicotinia benthamiana, un cousin du tabac. Ce jus vert est ensuite purifié, sous contrôle des agences du médicament pour une future injection à l'homme pour combattre le virus ou ses variants, car,
"avec les anticorps, on va avoir une réaction beaucoup plus rapide qu'avec les vaccins", précise une responsable du laboratoire.


Pour rendre les vaccins contre le Covid plus efficaces, combinez les avec des compléments à base de plantes, de vitamines et/ou de minéraux

Si l'on doit compter sur les vaccins pour mettre un terme à la pandémie de Covid-19, il n'en reste pas moins nécessaire d'en maximiser les effets.
En effet, après plusieurs mois de campagne de vaccination de masse, notamment dans les pays occidentaux développés, il est admis que les vaccins ne protège pas encore complètement du virus mais avant tout du développement de la forme grave de la maladie, le plus souvent sous forme de syndrome respiratoire aigue pouvant entrainer la mort.


Ceci est sans doute particulièrement vrai chez les personnes âgées ou les carences nutritionnelles sont le principal facteur de risque pouvant affaiblir leur protection même après l'administration d'un vaccin.

Les personnes âgées ont en effet des réponses immunitaires souvent plus faibles et sont connues pour répondre moins bien que les jeunes adultes à de nombreux vaccins, y compris celui contre la grippe saisonnière. Ce constat peut aussi s'appliquer à une population plus jeune qui s'alimente souvent de manière peu équilibrée et dont l'obésité reflète une certaine fragilité et une propension à être touché par le virus.

Renforcer le système immunitaire
Augmenter les niveaux de vitamines et de minéraux ou micronutriments avant de se faire vacciner pourrait être un moyen de renforcer l’efficacité des vaccins Covid-19.
Les vitamines A, B6, B9, B12, C et D et les minéraux zinc, sélénium et fer sont tous nécessaires au bon fonctionnement du système immunitaire.
il semble que pour fonctionner au mieux, le système immunitaire a besoin de vitamines C, D et E ainsi que de zinc et de sélénium même en excès.
Ainsi, de nouveaux variants de virus sont plus susceptibles d’apparaître chez les personnes dont le corps est « stressé par l’oxydation ». Le stress oxydatif peut être causé par l’absorption de quantités insuffisantes de nutriments antioxydants, par exemple le zinc et la vitamine E. La supplementation avant comme après une vaccination protégera potentiellement davantage l'organisme contre les variants.
Il s'agit donc d'une démarche de prévention en général peu onéreuse.

Les plantes médicinales dans la recherche de traitements et en complément de la vaccination contre la Covid-19
Dès les tous premiers mois de l'épidémie de Covid-19, une kyrielle d'études a vu le jour pour identifier la plante ou l'association de plantes médicinales les plus efficaces pour prévenir, traiter ou guérir les conséquences du virus SRAS-Cov2.
Dans ce domaine, c'est bien entendu la Chine qui s'est mise en avant gràce à sa tradition de médecine par les plantes médicinales connue sous l'acronyme de TCM en anglais ou MTC en français (Médecine Traditionnelle Chinoise). On s'est tout d'abord concentré sur les plantes faisant preuve d'efficacité anti-inflammatoires et anti-virales.
Nous n'allons pas ici dresser la liste exhaustive de toutes les plantes qui ont pu être étudiées notamment en Chine ni des plantes d'autres horizons dont certaines ont fait l'objet de certaines mises en garde en Europe relatives à de possibles effets anti-inflammatoires contre-productifs. > cf ANSES Avril 2020
A ce stade, on mentionnera tout de même la mise en valeur de l'Artemisia annua par Madagascar qui a développé à l'automne 2020 un complément alimentaire, mais cette plante a été incluse en France dans la mise en garde pré-citée, ce qui a eu pour effet d'en limiter essentiellement le potentiel d'utilisation à l'Afrique.

D'après une synthèse des études de MTC effectuées en Chine utilisant au total près d'une centaine de plantes dans une trentaine de recettes ou formules d'association, on a pu en extraire une bonne dizaine qui émergeaient nettement quant à leur fréquence d'utilisation et présentant des effets bénéfiques constatés:

Astragalus membranaceus (Astragale), Lonicera japonica (chévrefeuille du Japon), Glycyrrhiza (réglisse), Atractylodes macrocephala, Saposhnikovia divaricata root, Scutellaria Baicalensis (Scutellaire du Baikal), Ephedra sinensis, Polygonum cuspidate (Renoué du Japon), Bupleurum chinense (Buplèvre chinois), Forsythia suspensa et Radix Rehmanniae...

L’enzyme de conversion de l’angiotensine ACE2 est le récepteur membranaire du virus SARS-CoV-2, permettant son entrée dans les cellules cibles. Certaines plantes médicinales chinoises ont démontré un rôle inhibiteur de l'ACE2 contribuant ainsi à empêcher la forme sévère de la maladie avec un emballement cytokinique.
A ce niveau, la Quercétine (flavanoide issu de la pelure d'oignon ou du ginkgo biloba) et surtout la Baicaline (flavanoide issu de la Scutellaria Baicalensis) ont montré les meilleurs résultats lors d'essais cliniques validés.

Au final, en prenant en compte des contraintes de précaution comme la classification officielles des plantes médicinales chinoises dans la pharmacopée française (Listes A et B), les mises en garde signalées au printemps 2020 et la nécessité de s'interesser aux périodes de prévention de la maladie ou de traitement lors de l'apparition des premiers symptomes, il parait pertinent de mettre plus spécialement en valeur les bénéfices de l'Astragale pour la prévention du syndrome de Covid et les bienfaits de la Scutellaire du Baikal lors des premiers symptomes, la combinaison des deux paraissant particulièrement synergisante pour renforcer l'immunité à l'arrivée des saisons propices à la propagation des virus respiratoires ou le froid et l'humidité prévalent, notamment dans les zones de climat tempéré.
Considérée par la médecine traditionnelle chinoise comme un « tonique supérieur » qui renforce le corps et apaise l’Esprit, la plante adaptogène Astragale est surtout connue pour son action immunostimulante mais est également renommée pour ses vertus anti-âge et son action de prévention de nombreuses maladies. La science lui reconnaît des fonctions fortifiantes et stimulantes du système immunitaire.
Elle augmente le nombre se cellules souches dans la moelle osseuse, produit des
immunoglobulines, stimule les macrophages, favorise la régénération des lymphocytes, et active les cellules « natural killer ». Elle induit également la production endogène d’interféron et potentialise son action.
L’Astragale, est riche en flavonoïdes, polysaccharides et glucosides.

Quant à la Scutellaire du Baikal et son principal flavanoide, la Baicaline, elle est réputée pour ses fonctions de refroidissement et de dispersion. Elle est un excellent anti-virus car elle réduit la chaleur pathogène interne que les virus affectionnent.
La combinaison de la Scutellaire avec l'Astragale contribue donc à l’abaissement de l’humidité pathogène interne et de la chaleur pathogène interne qui favorisent la pénétration et la survie des virus et des bactéries.

Renforcer son énergie défensive est la clé d'une bonne immunité
L'énergie défensive, dite "Zheng Qi" a pour rôle de nous protéger de toute attaque virale, bactérienne ou climatique. C'est une énergie défensive globale qui va en réalité au-delà du système immunitaire.

Voici quelques conseils simples pour renforcer notre Zheng Qi:
Cette notion d’énergie défensive globale est très en lien avec l’énergie des Reins, de la Rate et des Poumons.
• Les Reins sont la source de l’énergie défensive et de l’auto-guérison.
• La Rate fait monter l’énergie défensive vers le Poumon et participe à la production
des globules blancs.
• Les Poumons vont diffuser l’énergie défensive sur toute la surface du corps
notamment en alimentant notre bouclier énergétique (Wei Qi).

Le renforcement de notre énergie défensive va donc se faire principalement en travaillant sur ces trois fonctions énergétiques.
Il est possible de renforcer l'énergie défensive en utilisant des plantes telles que l'Astragale et/ou la Scutellaire du Baikal
. En médecine chinoise traditionnelle, la Baicaline, principal flavanoide de la Scutellaire calme par exemple le yang du foie directement lié à l'hypertension artérielle et à l'irritabilité (agressivité et humeur).

Ainsi l'usage de certaines plantes médicinales combinées à des vitamines et des minéraux peut s'avèrer particulièrement efficace, en période pré ou post-vaccinale, en tant que renfort d'un vaccin qui ne constitue pas encore un bouclier global.



Baica-Juval & Immu-Juval, gamme de compléments alimentaires Qi-Juval, produits à base de Scutellaire (Baicaline), Vitamine E, Zinc et Astragale




Qi=Energie, Juv'=Jeunesse, Al=Alimentaire


Qi-Juval.info est le blog d'informations techniques et scientifiques de Qi-Juval.com qui est dédié à la vente des Compléments Alimentaires d'Estetic Online

Q-Juval est une marque déposée en 2021 pour le secteur de la production et de la distribution de compléments alimentaires principalement à base de plantes médicinales inscrites dans la pharmacopée chinoise, française et européenne, de produits cosmétiques et de beauté pour la peau, les ongles et les cheveux et tous les services ou conseils liés aux salons de soins esthétiques, de coiffure et de médecines alternatives relatifs à la prévention de la santé de la personne et au renforcement de l'immunité et du système cellulaire face aux virus par exemple dans le domaine respiratoire tels que SRAS-COV2, Coronavirus type Covid-19...